L’effervescence sur l’échiquier politique depuis deux semaines avec l’expulsion par le PMSD du ministre du Tourisme Michael Sik Yuen s’est estompée. En effet, le leader du PMSD et vice-Premier ministre et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval, semble initier une nouvelle démarche politique avec une « opération Lev pake, reste » vu que depuis ce matin, il participe à la première séance du Cabinet Meeting 2014, présidée par le Premier ministre, Navin Ramgoolam, avec le ministre sans parti, Michael Sik Yuen.
Toujours sur le plan politique, l’opposition a animé en cette fin de semaine la première réunion du Remake 2014 après un « report pour réflexions » de 24 heures en vue d’aplanir un macadam de dernière heure. Les dirigeants du Remake 2000, tout en constatant que « le ver est dans le fruit », ont relégué au second plan les éventuels « moves » politiques du PMSD.
Après une semaine de suspense et de consultations tous azimuts avec ses plus proches collaborateurs, dont un tête-à-tête de plus d’une heure avec le Premier ministre, Xavier-Luc Duval a repris tranquillement ce matin le chemin du Treasury Building en vue de participer aux premières délibérations du conseil des ministres 2014. Il a adopté un Low Profile pour se rendre au Cabinet Meeting Room, évitant les flashes des caméras de la presse.
Jusqu’à très tard hier, le VPM et ministre des Finances était encore à son bureau à l’hôtel du gouvernement, entouré de ses principaux lieutenants, pour passer en revue l’évolution de la situation politique et décider de la marche à suivre. Mais il n’y a eu aucun signe d’une nouvelle rencontre entre Xavier-Luc Duval et Navin Ramgoolam après « la période de réflexion additionnelle de 24 heures » que s’étaient donné les deux leaders après les discussions de mercredi en fin de journée.
Très tôt dans la matinée, au sein de l’état-major du PMSD, il était question de la publication d’un communiqué de presse en vue de fournir des explications quant à la position du parti dans la conjoncture politique tout en confirmant que Xavier-Luc Duval allait prendre part à la réunion du conseil des ministres.
Néanmoins, en fin de matinée, ce projet a avorté sans aucune explication. « Il n’y aura pas de communiqué », faisait-on comprendre dans ces mêmes milieux. D’autres sources avançaient que selon toute probabilité, ce projet de communiqué aurait pu être remplacé par un éventuel point de presse animé par le leader du PMSD durant le week-end. Aucune confirmation à la mi-journée de cette démarche avec Xavier-Luc Duval, qui a maintenu un mutisme complet, s’expliquant sur la séquence des événements depuis l’expulsion du PMSD de Michael Sik Yuen le lundi 30 décembre dernier.