L’Université des Mascareignes (UDM) a lancé le vendredi 11 mai un Club de robotique lors d’un atelier de travail qui a vu la présence d’Andrei Pop, expert roumain en robotique. Le but est d’offrir un plus sur le cursus académique aux étudiants. L’objectif de ce club, une initiative du chef du département de la faculté de génie électromécanique et automatisme (GEMA), est de fournir à tous les étudiants de l’UDM, les connaissances sur la robotique et de déboucher sur des compétitions internes.

Cette initiative devrait donner lieu à une compétition nationale dans le domaine de la robotique. “La robotique est en train de changer le monde de manière radicale. Le but de démarrer un club de robotique est d’avoir une équipe pouvant contribuer aux recherches dans ce domaine révolutionnaire”, a fait ressortir le Dr Radhakrishna Somanah, directeur général de l’UDM. Andrei Pop a rappelé les trois règles de base de la robotique qui sont l’imagination, la connaissance et le travail. “Ce sont trois ingrédients essentiels à la création dans le domaine de la robotique. L’atelier de travail servira d’introduction aux diff érents domaines liés à la robotique et fournira aux étudiants les outils nécessaires pour appréhender ce monde si particulier”, souligne-t-il. Kesseven Cunden, chef du département de GEMA, explique pour sa part qu’a terme, le Club de robotique de l’UDM devrait, en plus de vulgariser ce domaine passionnant, déboucher sur des compétitions entre diff érentes facultés de l’université. Les initiateurs de ce club comptent organiser une compétition nationale de la robotique et un projet commun réunissant les expertises des diff érentes facultés de l’UDM”