La réfection du théâtre municipal de Rose-Hill, ainsi que le problème de déstabilisation du sol à Morcellement Hermitage, Coromandel sont, entre autres sujets qui retiennent actuellement  l’attention du maire nouvellement élu des villes-soeurs, André Toussaint.
Pour ce qui concerne le théâtre municipal, le maire de Beau-Bassin/Rose-Hill explique que la nouvelle administration a décidé, dans un premier temps, d’accorder la priorité à la réfection de la salle des fêtes. Il explique qu’une fois que celle-ci aura été remise en état, elle pourra, de nouveau, être louée à des particuliers pour l’organisation de réceptions diverses et, ainsi, permettre à la mairie d’obtenir une source additionnelle de revenus. La municipalité, explique le maire, sollicitera prochainement le ministère de tutelle, dans ce contexte, en vue d’obtenir la permission de contracter un emprunt bancaire aux fins de ces travaux.
Cet emprunt, explique André Toussaint sera ultérieurement remboursé en 2015 quand la mairie obtiendra du gouvernement central une somme de Rs 67 millions déjà prévue pour être décaissée sous forme de contribution de l’Etat à la remise en état de ce patrimoine architectural qu’est le Plaza. Le maire confirme, par ailleurs, qu’en dépit des Rs 87 millions dépensées sous l’ancienne administration pour la réparation de la toiture du théâtre, celle-ci fuit toujours. Il indique que, conformément au contrat liant la mairie au contracteur, ce dernier devra prochainement revenir pour des réparations additionnelles.
« Nous mettrons tout en oeuvre pour obtenir le maximum de financements pour la réfection complète, étape par étape, du vieux théâtre de Rose-Hill », assure le maire. Il explique, à cet effet, qu’outre la Fondation Plaza qui a déjà signifié son intention de concourrir au projet, la mairie ne s’épargnera aucun effort pour solliciter le concours d’agences internationales susceptibles d’y contribuer dont l’Association Internationale des Mairies Francophones et l’UNESCO.
Par ailleurs, la situation à Morcellement Hermitage, Coromandel où un mur de 15 m de haut s’était déjà effondré en août de l’année dernière, mettant en danger la sécurité des habitants de ce quartier, retient aussi, prioritairement, l’attention des autorités de la mairie des villes-soeurs. En effet, dans cette région où un promoteur privé entreprenait des travaux de développement, les fortes averses qui ont, en début d’année, accompagné le passage du cyclone Dumile ont occasionné des dégâts environnementaux. Un conduit de la Central Water Authority (CWA) a aussi été endommagé de même qu’un pylône électrique à la suite d’une coulée de boue qui a obstrué la route et s’est déversée dans la cour des habitants.
Les résidents menacent de poursuivre la municipalité pour cette destabilisation du sol dans le quartier due à ce qu’ils estiment être le « développement sauvage » entrepris par le promoteur en question. Travaux de développement qui ont démarré sous l’ancienne administration municipale. Ils accusent la mairie de n’avoir rien entrepris pour rappeler à l’ordre ce promoteur en dépit de l’incident survenu en août de l’année dernière quand le mur de 15 m de haut s’était effondré. Alors que, pour parer au plus pressé, des ouvriers de la mairie se sont employés, au courant de la semaine, à déblayer la route et les cours de ces amas de boue, André Toussaint indique que tout est mis en ouvre par la mairie pour voir les implications légales de la question. Il assure que la municipalité agira, bien vite, en conséquence.
Le maire de Beau-Bassin/Rose-Hill indique, enfin, avoir eu, avec ses proches collaborateurs, une toute première rencontre « très fructueuse » avec le Private Parliamentary Secretary (PPS) responsable de la région, Reza Issack. Cette rencontre, explique-t-il, aura permis aux deux parties de s’entendre pour qu’il n’y ait pas de duplication dans la réalisation de projets de développement dans la ville. André Toussaint annonce aussi qu’il entend, prochainement, solliciter une rencontre avec le ministre des Collectivités locales, Hervé Aimée en vue de solliciter sa collaboration pour les projets de la maire. La situation à Morcellement Hermitage, Coromandel sera, dans la foulée, parmi les questions aussi évoquées avec le ministre de tutelle.