La Mauritius International Trade Expo (Maitex) lancée hier au Centre de Convention de Pailles a été marquée par la signature d’un accord entre la Chambre de Commerce et d’Industrie des Comores, de La Réunion et Entreprise Mauritius. 400 acheteurs étrangers sont attendus pour découvrir le marché mauricien. Cette première édition, qui sera accessible au public à partir de demain, permet à plus de 90 exposants de démontrer le savoir-faire mauricien.
Se présentant comme la « foire la plus importante de la région de l’océan Indien », Maitex, une initiative d’Entreprise Mauritius, se pose également en tant que plateforme destinée à promouvoir le Business to Business. Lancé hier matin par Cader Sayed-Hossen, ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Protection des consommateurs, en présence de Jim Seetaram, ministre des Coopératives, d’Amédée Darga, président d’Entreprise Mauritius, et d’autres personnalités, cette foire permettra à plus de 90 entreprises de faire valoir leurs produits. Une exposition avec des produits 100 % mauriciens des secteurs du textile, de la bijouterie, des produits pharmaceutiques, entre autres. Cette première édition, qui se tient durant quatre jours, est exclusivement réservée les deux premiers jours (soit hier et aujourd’hui) aux vendeurs mauriciens et acheteurs étrangers. Quant au public mauricien, il sera invité à visiter les divers stands durant le week-end. La cérémonie de lancement a été également marquée par la signature d’un accord entre les représentants de la Chambre de Commerce de la Réunion et des Comores.
De plus, comme l’a souligné Cader Sayed-Hossen, cette foire permettra la promotion d’une synergie entre les pays africains. Un moyen d’assurer un autre marché potentiel en faisant référence aux pays d’Afrique pour écouler les produits mauriciens. D’ailleurs, cela constitue un des objectifs de cette initiative, qui cadre avec la mission d’Entreprise Mauritius de faciliter l’exportation des produits mauriciens. Dans cette optique, plus de 400 acheteurs potentiels originaires de dix-sept pays africains et européens sont attendus. Le ministre de l’Industrie et du Commerce a aussi encouragé ceux présents à s’impliquer dans l’approche Business to Consumer. « D’ailleurs, il en va de l’innovation de l’industrie du commerce », a-t-il argué après avoir présenté l’historique économique du pays, rappelant dans le même souffle, le savoir-faire acquis du pays dans les divers domaines pendant une quarantaine d’années.
Par ailleurs, Entreprise Mauritius s’occupe également de faire la promotion des produits Made in Mauritius à l’étranger. Également présents pour cette expo-vente : de potentiels acheteurs de La Réunion, de Madagascar, des Comores, de Mayotte entre autres.