Une opération de balayage a vu les officiers de la brigade antidrogue de la division nord réaliser l’une de leurs plus grosses saisies de plants de cannabis jeudi à la mi-journée, à Mare d’Australia. Aidé de la Police Helicopter Squadron, les enquêteurs de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) ont survolé le chassé de Mare d’Australia, situé à Amaury Branch Road, et y ont découvert une immense culture de cannabis. Un total de 1 635 plants, mesurant entre 5 cm et 1 m, ont été saisis au cours de cette opération, ainsi que 232 semis, plantés dans des pots en plastique. Ont également été découverts sur les lieux une bâche blanche, cinq draps, une serviette blanche, un t-shirt, une casquette, un imperméable, une paire de chaussures, un pantalon, un matelas et un panier en raphia contenant de la nourriture, du papier toilette et un reçu du supermarché de la localité datant du 22 juillet. Le personnel du Scene Of Crime Office (SOCO) a été mandé sur les lieux suite à cette importante saisie. La brigade antidrogue poursuit l’enquête afin de découvrir l’identité du cultivateur.
Cette même équipe d’enquêteurs a effectué quatre autres opérations de balayage fructueuses durant la même journée. Dans une autre forêt se trouvant aux abords de l’Amaury Branch Road, toujours à Mare d’Australia, 206 plants de cannabis de plus ont été déracinés. Ceux-ci mesuraient entre 20 cm et 1 m. Puis, dans un champ de canne à Gokhoolah, 104 plants de cannabis mesurant entre 20 cm et 1 m ont été arrachés. Toujours dans le nord de l’île, à Belle-Vue Harel cette fois, la Police Helicopter Squadron et les enquêteurs de l’ADSU ont découvert une culture de 90 plants de gandia mesurant entre 10 cm et 40 cm en survolant un champ de canne. Enfin, la dernière saisie de la journée par la brigade antidrogue du Nord a eu lieu dans un terrain en friche à Schoenfield, Rivière-du-Rempart, où ont été déracinés 14 plants de gandia atteignant les 1 m 40. L’ADSU poursuit l’enquête vu qu’aucune arrestation n’a été effectuée au cours de ces interventions.