Le projet était sans doute trop beau pour être vrai. Les supporters du Liverpool FC seront certainement déçus d’apprendre que leur équipe ne fera finalement pas le déplacement à Maurice le mois prochain pour livrer un match de gala contre le Celtic Glasgow au stade Anjalay (Belle-Vue). Certains avancent toutefois que ce n’est que partie remise.
Comme annoncé la semaine dernière, la venue de Liverpool était conpromise en raison d’un manque cruel de sponsors, que ce soit sur le plan local ou international. La compagnie Health & Sports, promoteur, avait mal évalué le coût du projet de faire venir la formation de la Mersey. D’après nos informations, 150 000 euros (?Rs 6 M) auraient été demandés par sponsor pour s’associer à cet événement.
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, dans une déclaration faite au Mauricien ce matin, a confirmé que la bande à Brendan Rodgers ne viendra pas en mai, mais que les options restent ouvertes pour que Liverpool fasse le déplacement ultérieurement.
« Malheureusement, les sponsors contactés par Health & Sport ne se sont pas manifestés. D’autre part, les internationaux de Liverpool seront pris avec la préparation de la Coupe du Monde au Brésil avec leur pays respectif. Ce qui fait que si Liverpool devait venir le mois prochain, leurs stars ne seraient pas présents. D’où quelque part la réticence des sponsors de s’associer à la venue d’une équipe privée de ses vedettes », a fait ressortir le ministre Ritoo.
Ce dernier a rappelé que les démarches étaient arrivées à un stade intéressant avec la présence d’Olly Dale, directeur des ventes du Liverpool FC, à Maurice en mars dernier pour une visite de prospection. Le délégué d’Anfield avait effectué un constat du dispositif mis en place par les autorités locales concernant particulièrement les infrastructures, la sécurité et les procédures d’immigration, entre autres.
Quoi qu’il en soit, Liverpool continue de faire parler de lui. En effet, depuis ces 24 dernières années, les Reds n’ont jamais été en aussi bonne posture pour décrocher leur 19e titre dans le championnat anglais, soit le premier depuis l’introduction de la Premier League, en 1992. Les coéquipiers de Steven Gerrard, qui accueillent Chelsea ce dimanche à Anfield, peuvent faire un pas décisif vers le titre en cas de victoire.