Radha Pusram, 55 ans, n’a pas survécu à ses blessures après avoir été rouée de coups par son fils, Rikesh. Elle a rendu l’âme hier, dimanche 9 décembre, aux soins intensifs de l’hôpital du Nord.

Elle y avait été admise depuis mercredi suite à une altercation avec son fils de 30 ans à leur domicile à Lallmatie. Arrêté par la Criminal Investigation Division (CID) de Flacq, Rikesh a fini par vider son sac. Il a avoué avoir tabassé sa mère après une partie de beuverie.

Rikesh a comparu devant la Bail and Remand Court hier, où une accusation provisoire de meurtre a été retenue contre lui. Il a été par la suite reconduit en détention policière.

Selon le rapport d’autopsie, Radha Pusram est décédée des suites d’une hémorragie inter-cérébrale causée par de multiples blessures