La 9e journée a permis à deux cravaches mauriciennes d’ouvrir leur compteur, malgré une journée dominée dans une très large mesure par les jockeys étrangers, en particulier Cédric Ségéon et Dereck David. Cet honneur est revenu à Akash Auchauruz et Reaaz Hoolash, qui ont triomphé respectivement sur The Money Is Yours et Mining Prospect, des écuries Merven et Maigrot respectivement.
À 22 ans, c’est sans conteste une nouvelle vie qui commence pour le jeune Akash Auchauruz. Car ses débuts à Maurice, après un parcours fort intéressant en Afrique du Sud où il est classé 2e meilleur apprenti après 35 courses, sont plus que prometteurs. Certes, il ne fera pas long feu au Champ de Mars, du fait qu’il se trouve à Maurice en raison d’un exercice de renouvellement de son visa sud-africain, mais sans aucun doute a-t-il marqué les esprits dans le fond comme dans la forme. Sa monte sur The Money Is Yours dans The Demdyke Memorial Cup (1650m – MR: 31-15) a été exemplaire, d’autant que le pensionnaire de l’écurie Merven n’avait pas toutes ses chances dans cette épreuve.
« C’est une grande fierté de remporter ma première victoire dans mon pays natal. Je remercie M. Merven et le MTC de m’avoir donné l’occasion de réaliser ce rêve. Mon cheval est très vite sorti des boîtes. Je pensais que j’allais pouvoir mener mais les autres se sont montrés tout aussi rapides. Je me suis donc assis tranquillement sur les barres que j’ai délaissées dans la descente. Dans la ligne droite, il m’a donné tout ce qu’il avait pour s’imposer sur le fil», dit-il à Turf Magazine.
C’est effectivement sur le fil qu’il s’est imposé devant Made Of Money dans cette course. Sans aucun doute, Akash Auchauruz, qui a réalisé un quintuple en septembre dernier sur l’hippodrome de Flamingo Park avec Coveted Award, Hammersley, Pisces Star, Rover T et Wandercomander, reviendra encore plus fort après un autre séjour sud-africain. Pour sa part, Reehaze Hoolash n’a pas fait de détail sur Mining Prospect, un des favoris de cette épreuve dotée de The René de C. du Mée Cup (1500m – MR:66-50). Une victoire qui vient à point nommé et qui donne confiance à la cravache mauricienne, qui n’avait pas joué les premiers rôles depuis belle lurette.