Kishan Sooklall, propriétaire de l’Indra Cybercafé, à Curepipe, ne fait plus l’objet de charges provisoires. L’accusation d’acte de terrorisme retenue contre lui a été rayée le 22 juillet en Cour de Curepipe. Le représentant du DPP a indiqué qu’il ne comptait pas aller de l’avant avec cette affaire. Kishan Sooklall était défendu par Me Gavin Glover, SC et Me Rishi Bhoyroo.
Kishan Sooklall a été arrêté en janvier, tout comme l’informaticien Ish Sookun, dans le sillage de l’enquête sur un courriel, contenant des menaces terroristes, envoyé au Prime Minister’s Office et dans lequel plusieurs endroits de la capitale étaient été ciblés. Ils étaient soupçonnés d’être les auteurs de l’email faisant état de ces menaces, lesquels avaient mis le pays en alerte maximale. Le courriel avait été envoyé au Prime Minister’s Office en provenance de l’Indra Cybercafé, à Lakepoint, Curepipe. L’informaticien Ish Sookun était le propriétaire de ce cybercafé jusqu’en 2011, où il s’était associé avec son partenaire en affaires, Kishan Sooklall. La charge provisoire retenue contre Ish Sookun, sous les articles 5 et 32 de la Prevention of Terrorism Act, avait été rayée en Cour de Curepipe le 29 mars dernier.