La Major Crime Investigation Team (MCIT) a arrêté deux suspects dans le sillage de l’enquête sur le meurtre de l’Écossaise Janice Farman, 47 ans, tuée à son domicile à Albion dans la nuit du jeudi 6 juillet. Ravish Rao Fakoo et son ami Kamlesh Mansingh, tous deux âgés de 25 ans et habitant Palma, étaient attendus au tribunal de Port-Louis cet après-midi pour leur inculpation provisoire.
Les deux jeunes ont été emmenés au bureau de la MCIT ce matin pour un entretien avec leurs avocats, Mes Ashley Hurhangee et Tisha Shamloll. En leur présence, Ravish Rao Fakoo et son ami Kamlesh Mansingh ont nié toute implication dans ce crime, et ont même soumis leurs empreintes digitales et des données génétiques pour un test ADN. Ceux-ci seront comparés aux prélèvements effectués par les éléments de la Scene of Crime Office (SOCO) sur la scène du crime. Les limiers ont saisi les cellulaires des deux suspects pour un décryptage des appels effectués la semaine dernière et le jour du meurtre. Leur interrogatoire est prévu pour cet après-midi. Entre-temps, les enquêteurs pistent un troisième suspect qui aurait une grande proximité avec ces deux jeunes. Des recherches sont en cours dans la région des Plaines Wilhems en vue de mettre la main sur lui.
C’est en recueillant les témoignages des voisins, des employés de la compagnie où travaille la victime, et de ses proches, que les enquêteurs ont appris que Janice Farman avait pour habitude de recevoir chez elle trois invités, dont les deux suspects arrêtés dans cette affaire. Ravish Rao Fakoo, neveu d’un récidiviste notoire, était dans le viseur de la police depuis samedi, mais les tentatives de mettre la main sur lui étaient vaines. La MCIT et la Criminal Investigation Division (CID) de la Western Division ont appris qu’il fait partie d’un gang de gros bras des Plaines Wilhems, dont certains membres ont déjà eu des démêlés avec la police dans le passé. Ces derniers sont soupçonnés de commettre des vols avec violence à travers l’île, avec un mode opératoire semblable à celui dont a été victime Janice Farman. Comme les deux suspects fréquentaient l’Écossaise, ils connaissaient bien les recoins de la maison. D’ailleurs, la police n’avait pas noté de traces d’effraction à l’intérieur; qui plus est, le chien de la quadragénaire n’avait fait aucun bruit à l’arrivée des malfrats. Ce qui, selon la police, laisse entendre que l’animal domestique avait en face de lui des habitués de la maison.
Dans un premier temps, la police a mis la main sur Ravish Rao Fakoo lundi après-midi et l’a emmené aux Casernes centrales à des fins d’interrogatoire, alors que son ami Kamlesh Mansingh était porté manquant. Entre-temps, les limiers ont appréhendé un habitant de l’Ouest qui, après son interrogatoire à la MCIT, a été relâché sans conditions. Ce dernier a fourni un alibi à l’heure du crime. C’est en début de soirée que le deuxième suspect s’est présenté de lui-même à la police car recherché par cette dernière.
Les deux suspects et amis ont nié être les auteurs du meurtre de l’Écossaise, mais la police a pris la décision de les placer en détention pour la nuit. L’employée de maison et certains éléments de la compagnie, dont la victime est directrice, seront convoqués en vue d’identifier ces deux habitants de Palma comme étant ceux qui rendaient visite à la victime.
Par ailleurs, la police soupçonne que les suspects ont bénéficié d’une complicité quant au vol de la Nissan Tiida de Janice Farman, abandonnée en bordure de route à Trois Mamelles. Les enquêteurs soupçonnent qu’un individu aurait véhiculé au moins un des suspects sur place pour ensuite abandonner cette voiture, et le récupérer. D’autres développements au niveau de l’enquête sont attendus dans les prochaines heures.