Depuis le 9 juillet 2012, de nouvelles conditions sont imposées pour toute demande de visa migratoire (family migration route) pour le Royaume-Uni. Les changements incluent les points suivants mais la liste n’est pas exhaustive :
• introduction d’un palier de revenus à £ 18 600 annuellement dans le but d’endosser l’immigration d’un époux ou d’un compagnon de nationalité non-européenne. Ce palier est plus important dans l’éventualité où un enfant est rajouté à la charge. Soit £ 22 400 et £ 2 400 pour chaque enfant supplémentaire.
• période probatoire étendue de deux à cinq ans dans le but de s’assurer de l’authenticité de la relation de couple.
• abolition de l’éligibilité automatique pour ceux justifiant de quatre ans de vie conjugale dans leur pays d’origine.
• à partir d’octobre 2013, il faudra passer l’examen Life in the UK et présenter une attestation de compétence en langue anglaise de niveau B1.
• Conditions spécifiques entourant les demandes des adultes et des personnes dépendantes  : fournir une preuve qu’ils ne peuvent être pris en charge que par un parent résidant au Royaume-Uni. Ces derniers sont encouragés à déposer leurs dossiers à l’étranger plutôt que de tenter la démarche en tant que touriste au Royaume-Uni.