Une voix puissante et enivrante, des musiciens au talent singulier, une musique aux allures rétro et décalées, une prestation scénique originale et dynamique. Le voyage musical dans lequel le groupe Moriarty a embarqué le public au Conservatoire de Musique François Mitterrand, Quatre-Bornes, lundi soir, était tout simplement féerique. Dans une atmosphère envoûtante, la bande à Rosemary Moriarty a livré un live intense et coloré, qui a duré, comme annoncé, une heure et trente minutes.
De Private Lily à Jimmy, en passant par Crimson Singer, Isabella et Enjoy the silence (une reprise acoustique du titre phare de Depeche Mode), Moriarty était en totale communion avec son public. Le courant passait si bien que les membres de l’assistance se sont prêtés sans aucune hésitation au jeu de scène de la formation franco-américaine, en claquant des doigts sur les paroles de Jimmy ou encore en se laissant emporter par cette sonorité si particulière que distille le groupe Moriarty avec une élégance et une simplicité remarquables.
Mélodieuses, violentes, électriques et acoustiques, les compositions de Rosemary et ses camarades tissent des liens inventifs et ludiques entre différents genres musicaux. Une diversité musicale délicatement soutenue par une contrebasse, une batterie, un harmonica, une guitare acoustique et une électrique. Pour les oreilles, ce ne fut que du plaisir. Ceux qui sont venus voir Moriarty au conservatoire n’ont pas été déçus, tant le concert organisé par Immedia était énergique.