Le président du Mouvement Patriotique a affirmé face à la presse ce vendredi 27 avril qu’il n’y a jamais eu de négociation d’une d’alliance avec le PTr ou avec un autre parti politique. « Nous n’avons jamais abordé le sujet d’une alliance avec qui que ce soit. Le MP n’est pas pressé aujourd’hui. En temps et lieu, si la nécessité se fait sentir, nous verrons ce que nous ferons, » soutient Alan Ganoo. Il précise ainsi que le MP se concentre pour l’instant que sur la consolidation des structures du parti.

Le leader du parti de la rose a également abordé la célébration de la Fête du travail, célébrée ce mardi 1er mai. Pas de meeting pour le MP, mais un Forum/débat à 14h30 à la salle des fêtes de la municipalité de Quatre-Bornes. Ce débat aura pour thème, « La loi travail : ki bizin sanzé ? ». Plusieurs participants dont Reaz Chutto, Lall Deonath, Atman Shanto et d’autres syndicalistes débattront ainsi des amendements à apporter à la loi du travail.

Alan Ganoo soutient également qu’il y aurait « une division » au sein du gouvernement concernant la nécessité d’amender la loi du travail. « Nous sommes au courant qu’il y a une divergence dans le cabinet. Je fais donc un appel au Premier ministre et le ministre du travail pour que la relation industrielle ne se détériore pas dans les mois à venir. Les syndicalistes ont assez patienté. Je demande ainsi d’apporter en toute urgence les prépositions d’amendement au parlement. »

Neena Ramdenee, présidente de l’aile des femmes du MP, a quant à elle demandé la révocation de Philippe Hao Thyn Voon ainsi que la dissolution de la Comité olympique mauricienne. Elle condamne en effet les propos du président du COM sur l’affaire de Jessika Rosun. « De quel droit, le président de la COM peut porter un jugement sur cette affaire alors que l’affaire est toujours en cours en Australie. »