Le concert faisant la part belle aux années 50 et 60, Vintage Music Revival, est prévu le 3 novembre au J&J Auditorium à Phoenix. Une quinzaine d’artistes, dont le groupe Revivals, seront sur scène à cette occasion. Ils interpréteront, entre autres, les plus grands tubes de l’époque. L’organisateur Jacques Maunick a réuni la presse hier pour donner plus de détails sur cet événement.
La présentation du concert Vintage Music Revival a eu lieu hier au J&J Auditorium. Jacques Maunick, organisateur de l’événement et entouré du groupe Revivals, a expliqué que l’objectif consiste à « revivre l’âge d’or des années 50 et 60 ». Plusieurs surprises, a-t-il ajouté, sont réservées au public.
Le concert, qui réunira une quinzaine d’artistes, sera d’une durée de trois heures. Il se décline en quatre volets. Une partie sera consacrée aux morceaux anglo-américains avec des titres des artistes incontournables comme les Platters, Elvis Presley, Ray Charles, Nat King Cole, Paul Anka, Cliff Richard et les Beatles. Une autre sera dédiée aux chanteurs qui n’ont fait qu’un tube avant de retomber dans l’anonymat. L’événement fera aussi honneur à la chanson française et au séga de l’époque. « Durant les années 50 et 60, les artistes français copiaient beaucoup sur les Anglo-américains… », indique Jacques Maunick. Et d’ajouter : « Concernant le séga, je me souviens qu’il était interdit de diffuser cette musique à la radio ». L’organisateur souligne que pour la partie séga c’est Eric Montezuma qui sera sur scène. Il sera accompagné du groupe Revivals, mené par Gaëtan Rivet et Christian Latour.
« À travers ce concert, nous souhaitons restituer une étape importante de la vie avec beaucoup de romantisme… » poursuit Jacques Maunick. « Si ce concert est un succès, nous organiserons alors un autre spectacle mais cette fois consacré aux années 70 et 80 ! » précise l’organisateur.
Les deux membres fondateurs du groupe Revivals, Gaëtan Rivet et Christian Latour, ont pour leur part déclaré : « C’est après être venus au J&J auditorium pour assister à un concert que l’idée a germé. Nous en avons ensuite parlé à Jacques qui a tout de suite été emballé. Nous avons commencé les répétitions il y a un mois ». Et de nous faire part : « À l’époque quand nous étions encore les Blue Stars nous n’avions pas d’instruments musicaux… Nous avons dû en fabriquer nous-mêmes avec tout ce que nous trouvions. »
Les billets pour le concert du 3 novembre sont déjà disponibles à travers le Rézo Otayo. Les prix varient de Rs 400 à Rs 700.