La diva indienne Sunidhi Chauhan n’a eu aucun mal à renouer hier soir avec le public mauricien, venu nombreux devant l’esplanade de la mairie de Port-Louis. Tantôt suave, tantôt sensuelle, Sunidhi Chauhan, tout de noir vêtue, a assuré une ambiance survoltée devant un public conquis. Le concert, prévu à 20 heures, devait débuter avec une heure de retard, mais la foule a réservé un accueil chaleureux à la chanteuse, qui avait donné son premier concert chez nous en 2004 en évoluant dans le même endroit.
Sunidhi Chauhan a fait une entrée en fanfare à 21h15 au rythme de Krazzy Kiya Re. Elle a ensuite électrisé la foule avec les mélodies qui ont assuré sa réputation à Bollywood. De Mehboob Mere à Mast, en passant par son dernier succès, Sheila Ki Jawani. Sunidhi Chauhan a su galvaniser jeunes et moins jeunes, qui n’ont pas eu peur de braver une pluie fine. Des familles entières se sont déplacées pour ovationner la grande dame de la chanson indienne. Marjani Marjani, l’un des morceaux interprétés au début du spectacle, restera gravé dans la mémoire des mélomanes.
Dès les premières notes de Krazzy Kiya Ye, la foule se déchaîne, s’enflamme, se laisse griser par la musique très rythmée. Le contact avec le public a été vite renoué avec des arrangements savamment structurés. Elle a aussi interprété Pehli Baar Mohabbat Ki Hai, pour le plus grand plaisir des amateurs. Avec une élégance consommée, Sunidhi a interprété le craze du moment, Sheila Ki Jawani, ce qui lui a valu des applaudissements nourris. Avec Ruki Ruki Yeh Zindagi, certains n’ont pu s’empêcher d’esquisser quelques pas de danse.
Rakesh Meini, finaliste de l’Indian Idol, devait, lui, chauffer l’atmosphère avant l’entrée en scène de Sunidhi avec les morceaux Oh Soniya  et Badan Ke Sitare, extrait d’un film du regretté Shammi Kapoor. Quant à la présentation, elle était assurée par Ravi Raj. Avant de faire son entrée en scène, Sunidhi a rencontré le vice-Premier ministre  Xavier-Luc Duval et le Lord-maire Mamade Kodaboccus.
La venue de Sunidhi a été rendue possible grâce aux démarches entreprises par Naresh Gujadhur. Le concert a été organisé par la Mauritius Tourism Promotion Authority, le ministre des Arts et de la Culture et celui du Tourisme et des Loisirs, ainsi que la municipalité de Port-Louis.
Sunidhi n’avait pu faire le déplacement en octobre dernier à l’occasion du Divali en raison de difficultés aériennes. Elle a largement honoré sa promesse et son contrat hier soir à Port-Louis.