La Fédération mauricienne natation a échappé de peu à la pagaille. Nous l’avions évoqué dans notre édition précédente, la FMN se dirigeait vers un exercice d’allocation de couloir qui n’allait  » pas faire plaisir » comme l’avait affirmé son président Harold Lai. Heureusement que ce dernier est revenu à de meilleurs sentiments et qu’il a pris en considération les besoin des « petits clubs » alors qu’un vent de discriminations allait souffler sur la discipline.
Il a évité la catastrophe de peu et il est important de faire ressortir qu’il existe des dirigeants qui parfois écoutent la presse surtout quand ceux-ci sont de bons conseils. Si le président s’était entêté dans sa décision, il y a fort à parier que la protestation allait être virulente. En effet, à titre d’exemple, il était inimaginable qu’un club comme le Club de natation du Pavillon ne bénéficie que deux couloirs par semaine. Une chose qu’il a rectifié lors de la réunion du comité directeur qui s’est tenu mardi dernier. « L’attribution des couloirs est réalisée au prorata du nombre de nageurs ayant réussi une performance de 500 points (IPS) au cours de la saison écoulée, dans au moins une épreuve. Les clubs n’ayant pas de nageurs totalisant 500 points, se verront attribuer un couloir de 50 m ou de 25 m, du lundi au vendredi pendant deux heures, » a déclaré Harold Lai.
La décision d’allouer un couloir au petit club ne totalisant pas 500 points est un véritable volte face de ce dernier et est beaucoup plus rationel. Il était impensable qu’un club puisse entraîner un nageur avec deux couloirs par semaine. C’était condamné le club et les nageurs avec un effet boomerang négatif sur la discipline en lui-même. Au sujet des couloirs pour les écoles de natation, il a été décidé qu’ils s’entraîneront du lundi au vendredi de 19h à 20h alors que le samedi il y aura deux créneaux une prévue de 13h à 15h et 15h à 17h. La nouvelle allocation des couloirs prendra effet à partir du 15 février.
Dans le cas de figure actuel, le BUPAD hérite des six couloirs de la piscine de Rivière du Rempart. A la piscine de Mare d’Albert, trois clubs se partagent le précieux sésame. Le BBSC a obtenu le premier et le deuxième couloir. Pour sa part, le CASA se contentera du couloir trois et quatre alors que le CSSC hérite des deux dernières places. A la piscine Souvenir , le CNSP se taille la part du lion avec pas le couloir un, deux, trois et quatre. CNSPL et le PDSC se partagent les deux places restantes.  Quant au CNQB, il rafle la mise à la piscine Pavillon avec le couloir trois, quatre, cinq et six. Le premier couloir allant au CNP et le deuxième au LDQB. A la piscine Serge Alfred, les licenciés du CAMO pourront profiter du couloir un, deux, trois, quatre et cinq alors que le sixième ira à PLASA, le septième à BBASA et le dernier à CDS.