Les nageurs mauriciens auront fort à faire à la piscine Michel-Debré à Saint-Denis pour contrecarrer l’armada réunionnaise, qui sera à plein régime sur ses terres. Les protégés de Philippe Pascal devront se surpasser pour remporter la médaille d’or, mais l’exploit est envisageable. Les yeux seront rivés sur Bradley Vincent, arme fatale de la sélection nationale chez les messieurs, et également sur Élodie Poo Cheong chez les filles, qui auront la lourde responsabilité d’être exacts au rendez-vous.
L’objectif de la Fédération mauricienne de natation (FMN) est de parvenir à réaliser d’aussi bonnes performances que lors des précédents Jeux aux Seychelles en 2011, où Maurice avait décroché huit médailles d’or. Les Mauriciens devront surtout avoir le regard rivé sur les épreuves individuelles, les Réunionnais ayant la mainmise sur les relais, aux dires de Philippe Pascal. « Nous ferons le maximum. Personnellement, je crois en le potentiel de mes nageurs, qui donneront la pleine mesure de leurs capacités ».
Mercredi à 9h30, nous aurons droit aux éliminatoires aux 100 m brasse, 400 m 4 nages, 200 m nage libre et 50 m dos. Jeudi (9h30), place aux 100 m papillon/dos, 400 m nage libre, 200 m brasse. Vendredi, nous aurons droit aux 100 m nage libre, 200 m 4 nages/dos, 50 m papillon, 4 x 200 m nage libre. Samedi, dernière journée de compétition, avec les épreuves 50 m brasse/nage libre, 800 m nage libre, 1500 m nage libre et 4 x 100 m 4 nages.