Dans une interview accordée au Mauricien à la veille des élections générales, le Premier ministre, Navin Ramgoolam, gonflé à bloc par le meeting national de la Place du Quai, se dit confiant que l’Alliance PTr/MMM s’achemine vers une « très grande victoire ». « Tous ceux qui pouvaient avoir le moindre doute sur notre victoire sans appel savent maintenant que cette victoire sera immense ! Cette foule à la Place du Quai dimanche est exactement la même que celle du meeting de 1995 à quelques jours des élections législatives que le PTr et le MMM ont remporté par 60/0 », confie-t-il. Il exprime sa foi dans l’alliance PTr/MMM, « qui démontre la puissance de notre volonté, à Paul et moi, de construire l’avenir de notre pays ». Il renouvelle son appel « à la population, à tous les patriotes, de ne pas “koupe-transe” au moment du vote ». Concernant la réforme constitutionnelle et la IIe République, Navin Ramgoolam affirme de manière sans équivoque qu’il n’y aura pas de réforme constitutionnelle « tant que je ne serai pas satisfait que le système proposé marchera et qu’il sera effectivement un pas en avant pour notre démocratie ».