Parce que chaque petit geste écologique compte, on fait sa part pour protéger la nature et l’environnement. Voici quelques résolutions à prendre pour une année plus verte… sans changer complètement son mode de vie!

Je trimballe mes sacs réutilisables partout
Et je privilégie ceux en tissu robuste, car en plus je peux les laver pour prolonger leur durée de vie. Je déclare la fin des sacs d’emplettes à usage unique. Saviez-vous que chaque seconde, dans le monde, sont distribués près de 16 000 sacs de plastique? C’est le temps de faire un geste sensé pour éliminer ce fléau.
Le plastique est néfaste pour l’environnement et pour votre santé.

Le plastique cause un tort irréparable à la faune marine et à l’écosystème, mais il sévit également sur l’être humain, selon de nombreuses études. Les statistiques choc que nous présentons ici devraient vous inciter à renoncer au plastique à usage unique.

L’invasion du plastique

Un simple coup d’œil dans votre cuisine ou votre bureau devrait mettre en évidence l’abondance de plastique qui vous entoure : bouteilles d’eau, tasses jetables, pailles, sacs d’épicerie, emballages et contenants alimentaires, dosettes de café, ustensiles jetables et sacs à légumes. Ce sont tous des produits à usage unique, qui sont la source d’une inquiétude croissante pour l’environnement et la santé.
Vivre sans plastique n’est pas réaliste, mais les données suivantes pourraient vous inciter à réduire progressivement votre emploi de produits à usage unique et d’éliminer les pailles ainsi que d’adopter des bouteilles d’eau réutilisables et des sacs d’épicerie en toile.

La production de plastique explose
La popularité du plastique a débuté dans les années 1950, et n’a cessé de croître. Selon une étude publiée dans Science Advances de l’Association américaine sur le progrès des sciences, 8,25 milliards de kilos de plastique ont été produits dans le monde. Et il n’y a aucun signe de ralentissement, selon des scientifiques, qui prévoient que la production mondiale aura atteint 12 milliards de kilos supplémentaires d’ici 2050.

Je fabrique mon déodorant

Ma trousse beauté peut subir une transformation. Mais je fais ce changement par étapes. Je change un produit à la fois. Je fabrique par exemple mon déodorant pour utiliser un produit plus sain et naturel et pour réduire le gaspillage en jetant les produits après usage. Consultez Internet pour savoir les diverses méthodes naturelles.

Dans ma boîte à lunch, je n’utilise plus de sacs en plastique
Les petits « Ziploc » et autres sacs du même genre : c’est terminé. J’utilise des plats réutilisables ou je me procure des sacs en tissu lavables pour les remplacer. Si j’ai les mains habiles, je peux même en fabriquer.

J’apporte en tout temps ma tasse réutilisable
Même à l’hôtel ou en déplacement, j’apporte ma tasse réutilisable pour éviter d’utiliser les gobelets en carton et leur couvert en plastique. Ce gaspillage doit cesser et c’est si facile de faire sa part.

J’apprends à cuisiner avec les restes pour réduire le gaspillage alimentaire
Jeter de la nourriture, c’est terminé! Je cuisine intelligemment et surtout j’apprends à utiliser tout ce que j’ai sous la main pour éviter le gaspillage.

J’achète mon gel douche en vrac
Plusieurs produits de soins corporels peuvent être achetés en vrac. Je soutiens les entreprises qui offrent cette alternative écologique. Bien sûr, j’utilise mes pots réutilisables!

Je donne plus souvent une pause à ma voiture
Je marche, je prends le vélo, j’utilise le transport en commun, j’opte pour le covoiturage, etc. Ainsi, je diminue mon émission de gaz à effet de serre. En plus, marcher est bon pour ma santé.

Je fabrique mon produit nettoyant ménager

Il est facile de trouver plusieurs recettes de nettoyant ménager sur Internet. Beaucoup contiennent un mélange à base de vinaigre et de bicarbonate de soude.

J’apporte mes plats réutilisables au restaurant
Plusieurs restaurants devraient aussi prendre un virage vert. Non seulement ils pourraient accepter que j’apporte mes plats pour les mets à emporter (ou pour rapporter les restes à la fin d’un repas!), mais pourraient aussi offrir un rabais si je le fais.

Amenez vos ustensiles
Vous allez chercher un repas pour emporter? Refusez les ustensiles, serviettes de table et autre. Osez même amener un plat pour ramener le tout chez vous. Au bureau, ayez vos propres ustensiles, assiette, tasse, etc.

Je fais un potager
Faire pousser quelques fruits et légumes me permet de consommer des produits frais et goûteux tout en respectant la nature. Je prends des engagements comme utiliser l’eau de pluie pour arroser mes plants et refuser l’ajout d’engrais et de produits néfastes. En attendant le retour de la belle saison, je me prépare en me documentant.

J’adopte un bac brun et je composte
Composter n’est pas compliqué. Il suffit de suivre quelques règles faciles.

Transformez vos restes de table
Vous jetez la peau de vos légumes et vos pelures de fruits? Transformez les épluchures en croustilles santé, et utilisez ce que vous ne gardez pas des légumes pour créer soupes, potages et bouillons.