Un mois après le déclenchement de l’opération Vidange dans les deux Fitness Centres de la National Transport Authority (NTA), l’enquête de la Criminal Investigation Division (CID) Metropolitan North de l’assistant surintendant de police, ASP Hector Tuyau, dans le scandale des voitures roulant avec Horsepower falsifiés connaîtra un net coup d’accélérateur dans les prochains jours. En effet, le principal frein, soit la saisie des voitures impliquées dans ce réseau de fraude et de faux, semble être réglé suite à des consultations enclenchées il y a une dizaine de jours entre la police et le State Law Office de même qu’avec l’Office of the Director of Public Prosecutions. La confirmation officielle de cet arrangement devrait être connue et mise à exécution en début de semaine prochaine. De son côté, Me Rama Valayden, qui dit représenter des propriétaires de voitures susceptibles d’être saisies par la police, a sollicité en fin de semaine l’intervention du ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha, pour un compromis à la mise sous séquestre des voitures.
En fin de journée hier, les indications étaient que dans les prochains jours, les 19 voitures saisies par la CID Metropolitan North depuis le 19 janvier dernier pourraient être restituées à leurs propriétaires sous certaines conditions, à savoir que des scellés soient placés sur ces voitures le temps du rajustement du paiement de la déclaration avec des arriérés sur le Horsepower rajusté et que cet arrangement à l’amiable ne constitue nullement une entrave à l’enquête criminelle en cours sur des délits de Forgery, de Making Use of a Forged Document, de Bribery et de Conspiracy to Defraud Public Funds. Les détails de cette décision devront être avalisés formellement au plus haut niveau des autorités judiciaires avant sa mise en application.
Cet arrangement, que les autorités récusent comme étant une amnistie administrative aux propriétaires de voiture soupçonnés de fraude, viendra alléger un poids énorme sur les épaules de l’escouade de l’ASP Tuyau. Dès les premières arrestations et saisies de voitures, la police a dû faire face à un problème logistique : comment gérer cette flotte de voitures saisies vu l’étroitesse de l’enceinte allouée à la CID Metropolitan North à Abercrombie. D’ailleurs, ce facteur contraignant a été la principale raison du coup d’arrêt dans la progression des arrestations car il est un fait que le potentiel de voitures suspectes roulant avec des « Horsepower underated » ou des moteurs modifiés sans autorisation varie dans la fourchette de 1 800 à 2 500, selon des sources autorisées.
Avec ce développement éliminant la nécessité de procéder à la saisie des voitures, l’enquête devra connaître une nette accélération car bon nombre de propriétaires sont intéressés à régulariser leur situation dans les meilleurs délais. D’ailleurs, une des causes d’embouteillage dans les accès menant aux deux Fitness Centres de la NTA ces derniers temps était le déplacement de ces voitures non en règle.
Maintenant que l’épée de Damoclès de la saisie et de l’immobilisation à durée indéterminée des voitures sera levée, il faudra s’attendre à voir ces propriétaires se rendre volontairement à la CID Metropolitan North pour les besoins d’enquête. Les enquêteurs de l’escouade de l’ASP Tuyau devront réclamer du renfort car depuis ces derniers jours, ils s’occupent d’un autre scandale, celui du business extrêmement lucratif des voitures Total Loss, qui sont remises sur les routes avec la complicité des intermédiaires dans le monde des assurances et Vehicle Examiners de la NTA.
Par ailleurs, Me Valayden, qui représente Pro-Bono des propriétaires de voitures dans l’enquête axée sur l’Underrating of Horsepower, Engine Modification and Cloning, réclame l’indulgence des autorités. Il a écrit au ministre Bodha pour réclamer des amendements rétroactifs à la Road Act de 1962 « to grant an amnesty to these innocent persons, so that then can pay any fees due plus any adding penalty which can be coupled with a warning from the DPP ».
Auparavant, dans cette même correspondance, l’homme de loi souligne que « many persons are innocent or have been involved unwittingly in this case because they are unaware that Horsepowers of their case have been altered and were thus underrated and having a criminal case against them ».