Près de deux semaines après son arrestation et sa double inculpation provisoire avec la saisie du jackpot de River Walk de Rs 220 millions, dont Rs 110 millions en devises, l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, n’a pas encore consigné sa première version des faits. Entre-temps, le timing de la convocation du trésorier du Parti travailliste, le gardien des finances au Square Guy Rozemont, Ah Fat Lan Hing Choy, fait actuellement débat aux Casernes centrales. Les responsables de l’opération Lakaz Lerwa Lion devront trancher sur le moment où devra intervenir l’interrogatoire de cet ancien Special Adviser au Prime Minister’s Office et ancien bras droit du leader du PTr. À ce stade, des premiers contacts ont déjà été établis par le Central CID.
La journée d’aujourd’hui s’annonçait en principe plus calme avec les cinq téléphones cellulaires attribués à Navin Ramgoolam en tant que Premier ministre livrant les secrets de la nuit du 2 au 3 juillet 2011 dans le campement de Roches-Noires. De son côté, l’ancien gouverneur de la Banque de Maurice, Rundheersing Bheenick, qui a échappé à une seconde nuit à l’Alcatraz Detention Centre, a bouclé ce matin les procédures pour le règlement de ses trois cautions de respectivement Rs 100 000, Rs 25 000 et Rs 20 000 pour les inculpations provisoires de blanchiment de fonds, de Larceny (vol) au préjudice de la Banque de Maurice et de recel (Possession of Stolen Property).
Des recoupements d’informations effectués depuis le début de la semaine indiquent que le trésorier du Labour, Ah Fat Lan Hing Choy, qui avait rendu son tablier au début de la dernière campagne électorale pour revenir subséquemment à de meilleurs sentiments, est le « prochain client » à être entendu par les limiers sous la supervision de l’assistant commissaire de police Heman Jangi. D’autres sources affirment que les premiers contacts avec le principal concerné en vue de fixer rendez-vous auraient déjà été établis.
Fête du printemps oblige, le trésorier du Parti travailliste aurait bénéficié d’une dispense d’interrogatoire jusqu’à la fin de la semaine. Ah Fat Lan Hing Choy devrait pointer la semaine prochaine au QG du Central CID pour répondre aux questions du tandem composé du surintendant de police Seewooparsad Manaram et de l’ASP Rugbur. L’excuse pour la convocation du trésorier du PTr pourrait être l’enquête de la police sur la diffusion d’un enregistrement à caractère diffamatoire contre les Jugnauth lors d’un meeting de l’Alliance PTr/MMM à Rivière-du-Rempart quasiment à la veille des élections générales du 10 décembre de l’année dernière.