La MBC a été condamnée par la cour industrielle le 14 mars à payer une amende de Rs 30 000. C’est ce qu’a révélé le Premier ministre Navin Ramgoolam en réponse à une question de Rajesh Bhagwan à l’Assemblée nationale hier. Cette question a été marquée par une altercation entre le leader de l’opposition Paul Bérenger et le Speaker Kailash Purryag lors d’une question supplémentaire du député.
Rajesh Bhagwan a, à un certain moment, qualifié le directeur de la MBC Dan Callikan de « protégé » du Premier ministre. Kailash Purryag a réagi en faisant remarquer au député que c’était une insinuation. Paul Bérenger est alors intervenu avec force en soutenant « it’s a fact, I am saying it ».
Rajesh Bhagwan a déploré que le directeur de la MBC ait, à cause de sa manière de faire, été l’objet de critiques de la part du président de la cour industrielle. Il s’est élevé contre l’amende de Rs 30 000 et les frais légaux d’environ Rs 372 500 payés par la station nationale qui bénéficie d’une redevance de Rs 100 des ménages mauriciens.
Dans sa réponse, le Premier ministre a confirmé la condamnation à l’amende de la MBC. Navin Ramgoolam a souligné qu’il n’y avait pas lieu de suspendre Dan Callikan. « I am informed by the director general of the MBC that the stand of the Corporation in the matter was grounded in the legal advice which he had throughout sought and obtained from the corporation’s legal advisers. The mere fact that the Industrial Court has found that the acts of the Corporation were in breach of the provisions of the Employment Rights 2008 does not per se imply that action should be taken against the director general.»
En réponse à d’autres questions de Rajesh Bhagwan concernant sa relation avec le directeur de la MBC, Navin Ramgoolam a rappelé que Dan Callikan a aussi travaillé avec sir Anerood Jugnauth.