Il a fallu attendre la 14e journée de la saison hippique pour voir Patrick Merven aligné ses premiers nouveaux en compétition. L’attente en valait certainement la peine, du moins en ce qu’il s’agit de Bono Vox, qui s’est illustré d’entrée de jeu pour signer seulement la cinquième victoire de la saison pour son entraîneur. Avec maintenant l’apport de James Winks, le nouveau jockey titulaire, déjà sur place depuis le début de la semaine, c’est avec beaucoup plus de sérénité que l’entraînement Merven entrevoit le reste de la saison 2016.
On prévoyait la distance un peu courte pour que Bono Vox s’illustre à ses débuts mais l’élève de Patrick Merven n’avait visiblement pas lu le script puisqu’il a pris presque tout le monde de court en venant à bout du favori Parado dans The Felix Rousset Cup, aidé en grande partie par la vista de Swapneel Rama, qui a une fois de plus pris la bonne initiative alors que l’allure ralentissait. « Depuis la première fois que j’ai monté Bono Vox à l’entraînement, j’avais dit à mon entraîneur à quel point c’était un bon cheval. Dans ce lot, je savais qu’il aurait son mot à dire mais le seul doute subsistait par rapport au parcours. Toutefois, comme c’est un coursier de grandes distances, il a du stamina et il a fait preuve de beaucoup de courage. Heureusement, j’ai pris la bonne initiative de bouger au bon moment et il a pu tenir jusqu’au but », nous a soutenu son cavalier.    
Patrick Merven était, lui, aux anges à l’issue de la course. « Je tiens à tirer mon chapeau à notre vétérinaire Vicky Ruhee, qui avait quelque part insisté pour qu’on prenne le cheval. C’est un fait que Bono Vox est un cheval qui sera plus à l’aise sur 1850-2000m. J’avais une petite appréhension par rapport au parcours mais je peux vous dire que Swapneel Rama était confiant. Quand le pas a ralenti, il a fait le bon move pour partir et c’est cela qui a fait la différence selon moi. Mais ce que j’ai le plus apprécié, c’est le fait qu’il redonne un petit coup de reins à 75m du but quand les autres reviennent sur lui. Bono Vox est aussi le premier nouveau qui court pour nous cette année et c’est de bon augure pour la suite ».
Bikini Billy et Colonel Bling étaient les deux autres nouveaux à effectuer leurs débuts samedi dernier. Le premier nommé, engagé dans la première manche du championnat des 3-ans, n’a pas bénéficié d’un parcours tranquille pour son premier tour de piste au Champ de Mars, comme expliqué par son cavalier. « Débuter sur un 1400m avec les false rails à 4m50 n’était pas idéal pour Bikini Billy et je pense qu’on ne doit pas le juger sur cette prestation. Il est à revoir sur plus court ».
Colonel Bling s’était, lui, attiré les faveurs des parieurs dans The Mirabeau Cup, la cote de l’alezan passant de Rs 750 à Rs 300 à la fermeture des paris. Réputé pour exceller dans la course à l’avant, il n’a pu dicter sa loi, la faute à une mise en route moyenne. « Colonel Bling a malheureusement marqué un temps d’arrêt au départ mais il m’a donné l’impression d’être encore assez immature. Il a définitivement une belle marge de progression et il est à revoir, tout comme Bikini Billy », nous a expliqué Swapneel Rama.
Liquid Motion en était à sa quatrième participation cette saison et cela s’est ressenti. Il n’a du reste pas fait forte impression, échouant à plus de six longueurs du surprenant Awesome Power.  Selon son jockey, le cheval de l’année 2013 semble un peu fatigué en ce moment et a peut-être besoin d’un break. Amber Palace revenait, lui, pour la deuxième semaine consécutive. « Il a fait sa course, je n’ai rien à lui reprocher bien que j’aurais préféré qu’il fut aligné sur un 1365m, » nous a soutenu Swapneel Rama à son sujet.