Paul Bérenger a fait ressortir lors de sa conférence de presse que « tout le mood politique est decidé » par l’affaire MedPoint. « Nous pouvons nous attendre a un ruling du Privy Council en mars », selon ses renseignement.

La visite du président du Mozambique, Filipe Jacinto Nyusi, a aussi été abordée. Paul Bérenger a tenu à saluer la présence de cet invité distingué lors de la célébration du 184e anniversaire de l’abolition de l’esclavage à Maurice. « Je souhaite que les développements entre Maurice et le Mozambique redémarrent comme en 2000 et 2005« , a-t-il déclaré.

En ce qu’il s’agit du musée de l’esclavage, le leader du MMM juge bon que Pravind Jugnauth a pris l’engagement de relancer ce dossier, « mais ce n’est pas la première fois que nous entendons ce discours, il faut arrêter avec les prétextes ».

Le chef du gouvernement a fait ressortir lors de son discours hier que c’est suite au rapport de deux experts de l’UNESCO que le projet a été retardé. « Toutefois, au moins il a compris qu’il faut que le bâtiment du musée de l’esclavage soit à côté de l’Apravasi Ghat », a souligné Paul Bérenger.