Commentant le mouvement de contestation de l’opposition face aux résultats des législatives 2019, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, l’a qualifié comme « un manque de respect total envers la Commission électorale, une institution qui fait la fierté du pays ».

« Maurice est citée régulièrement en exemple s’agissant de la tenue des élections générales », a estimé le Premier ministre.

Pointant du doigt Navin Ramgoolam, Xavier-Luc Duval et « surtout Paul Bérenger », Pravind Jugnauth a déclaré que « zot pe perdi latet, zot pe gat limaz du pei ». Et de renchérir que « zot ava pran zot responsabilite car listwar pe ekrir ek sa bann perdan la se bann move perdan ». Pour Pravind Jugnauth, Navin Ramgoolam et Paul Bérenger « finissent leurs carrières politiques dans la honte ».

Le Premier ministre répondait à une question de la presse s’agissant de son ressenti face l’action judiciaire qu’a entamée l’opposition pour contester les résultats du dernier scrutin. À savoir que le PTr, PMSD et du MMM ont déposé en Cour suprême, le jeudi 28 novembre leurs pétitions électorales.