Un informaticien, âgé de 46 ans, a passé un sale quart d’heure hier au domicile de son beau-frère, à Plaine-Verte, où il a été ligoté et battu. Ses agresseurs le soupçonnent en effet d’avoir « jeté un sort » sur un membre de la famille.

Le quadragénaire, résidant à Upper Vale, a déclaré à la police de Plaine-Verte qu’il avait reçu un appel de son beau-frère, lui demandant de venir le rencontrer chez lui car il devait lui parler d’une affaire personnelle. Selon le plaignant, en entrant dans la maison, il a été surpris de voir plusieurs personnes à l’intérieur. C’est alors que son beau-frère et ses proches l’ont maîtrisé et l’ont ligoté sur une chaise. L’informaticien a crié, mais aucun voisin n’est venu à sa rescousse. Et de poursuivre que les personnes sur place ont commencé à le frapper lorsque son beau-frère l’a accusé d’avoir pratiqué de la sorcellerie sur sa fille, qui n’était pas en bonne santé. Le quadragénaire leur a fait comprendre qu’ils faisaient fausse route et qu’il n’était impliqué dans aucun acte sur- naturel, mais ses proches ont continué à lui donner des coups.

Pendant presque quatre heures, il est resté en otage dans la maison. Finalement, les suspects l’ont relâché en début d’après-midi tout en menaçant de lui faire la peau s’il continue ses actes de sorcellerie. Les vêtements tachés de sang et des blessures au corps, il s’est rendu directement à la police pour raconter son calvaire. Les enquêteurs lui ont remis un formulaire 58 avant de le conduire à l’hôpital Jeetoo. Il a obtenu sa décharge le même jour. Entre-temps, la police compte bientôt convoquer l’habitant de Plaine-Verte et ses proches pour un interrogatoire sur cette agression. L’enquête se poursuit sous la supervision du surintendant Paraouty.