Le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, a, dans un message diffusé sur WhatsApp ce matin, dénoncé la manière de procéder du ministre du Commerce, Ashit Gungah, concernant l’importation des produits pétroliers. « En 2019, quatre ans après que le ministre Gungah a déclaré dans une conférence de presse que la STC avait agi illégalement en octroyant des contrats sans l’aval du Central Procurement Board, voilà que la STC récidive et lance un appel d’offres en mars dernier sans passer par le CPB. C’est quand même extraordinaire », lance Xavier-Luc Duval.

Il observe que les deux fournisseurs de produits pétroliers, à savoir Vitol et PetroChina, ont simultanément réclamé une clause de confidentialité dans les contrats signés avec la STC. Xavier-Luc Duval rappelle qu’en juin dernier la STC avait consulté le Central Procurement Board au début de la procédure d’appel d’offres pour l’achat de quelque Rs 14 milliards de produits pétroliers. La STC est même allée jusqu’à préparer un Strategy Paper à la demande du CPB.

« Toutefois, pour la signature des contrats et en ce qui concerne la clause de confidentialité, qui est contraire à toutes les règles de la bonne gouvernance, la STC ne juge pas nécessaire d’obtenir l’aval du même CPB. Voilà qui est une bien étrange manière de procéder, en persistant dans l’opacité au mépris des règles élémentaires de la transparence », souligne Xavier-Luc Duval.