Le PMSD serait-il en passe de perdre un de ses coqs ? C’est du moins ce que laissait sous-entendre le post Facebook de Patrice Armance jeudi dernier, dans lequel le député bleu laisse éclater sa colère : « Kan ou gagne coute couteau dans ou ledos avec dimoune ki dans même parti politique avec ou. » Un post qui révèle la frustration du député de la circonscription N°1 qui n’a pas apprécié qu’un autre membre du PMSD, « non élu pour les élections de 2014 », précise-t-il, se prenne pour un député du N°1. Selon lui, « ici terrain mou, zot penser zot pou vine tire jus. »

Ce membre du PMSD n’est nul autre que le secrétaire général des bleus, Mamade Khodabaccus, qui s’était rendu mardi à Camp Chapelon pour rencontrer quelques habitants qui lui avaient fait une demande pour qu’il règle un problème de déviation dans leur localité en marge des travaux du Metro Express. Ce que n’a pas apprécié le député Armance, qui dit, toujours sur Facebook, s’interroger sur son choix, indiquant qu’il a été élu pour servir sa circonscription et qu’il tiendra ses engagements jusqu’à la fin de son mandant. Et cela « AVEC OU SANS LE PMSD ».

Des propos qui décrivent un état de ras-le-bol du député et qui constituent un nouvel embarras pour les bleus. Dans les milieux du PMSD, on fait ressortir que « si Patrice Armance voulait exprimer sa frustration, il aurait pu le faire en téléphonant à la personne concernée directement et s’enquérir. Et non pas étaler son linge sale sur les réseaux publics. Le dialogue existe chez les bleus ». 

Déjà, en début d’année, le nom de Patrice Armance avait été cité parmi ceux du PMSD qui, conscients de l’impopularité des bleus après la débâcle du parti à la partielle de Belle Rose-Quatre Bornes, devaient quitter la basse-cour. Un rapprochement de Patrice Armance avec le MSM n’était pas impossible, disait-on. Serait-ce le dessein du député ? Impossible à dire, le principal concerné n’ayant pas répondu à nos appels. Mais de source proche du PMSD, on laisse entendre qu’il n’y a pas de fumée sans feu.

Le secrétaire général du PMSD soutient pour sa part ne pas être au courant de quoi que ce soit. Il explique avoir été sur le terrain à Camp Chapelon à la demande de certains habitants et qu’il a agi en tant que conseiller municipal. Pour lui, la colère de Patrice Armance est déjà chose du passé. « Le PMSD se concentre sur ses activités futures », dit-il. Quoi qu’il en soit, le bureau politique du PMSD devrait se réunir ce mercredi. Ce sujet sera sans doute évoqué.