L'adolescente accuse le policier d'attouchements au poste de police de Pope Henessy

La police a arrêté un retraité de 86 ans pour attentat à la pudeur sur une femme de 40 ans.

Selon la femme, les faits se sont déroulés mardi, 23 octobre, à rue Bourbon, Port-Louis, où elle travaille comme bonne chez un octogénaire. Après avoir accompli les tâches ménagères, elle s’apprêtait à quitter les lieux. Le vieil homme lui a demandé de le suivre dans une chambre avant de fermer la porte à clé et de se dévêtir.

L’octogénaire a alors prétendu avoir des douleurs et lui a demandé de lui faire un massage, souhaitant que la femme caresse ses parties intimes. La quadragénaire a refusé.

Elle a voulu prendre la fuite, mais le vieil homme lui a alors proposé de la laisser s’en aller si elle l’aide à prendre son bain. Il s’est alors assis sur une chaise avant de lui demander de le frotter avec une savonette.

Il a, par la suite, touché la poitrine et les parties intimes de la quadragénaire, qui lui a demandé d’arrêter.

La plaignante a alors pris ses affaires pour quitter les lieux, lorsque le vieil homme lui a lancé un billet de Rs 500 à la figure avant d’ajouter « to kapav aller aster, quand mo pu bizin twa, mo pou telephone twa ».

La plaignante s’est tournée vers un proche de l’octogénaire pour lui parler de l’affaire. Mais, selon elle, ce dernier lui a parlé brutalement.

Elle a décidé de déposer une plainte au poste de police Pope Hennessy. Le vieil homme a été arrêté et relâché sur parole. Il est attendu au tribunal de Port-Louis aujourd’hui, jeudi 25 octobre, où une accusation provisoire d’attentat à la pudeur devrait être logée contre lui.