Ce n’est que deux semaines après les faits que le Premier ministre s’est exprimé sur l’affaire Gaiqui. Pravind Jugnauth répondait aux questions de la presse à l’issue de l’inauguration de la nouvelle route reliant La Brasserie à La Marie, hier mercredi 7 février. Interrogé sur l’affaire Gaiqui, Pravind Jugnauth a d’emblée signifié son désaccord avec la manière dont le suspect a été traité par les officiers de la CID de Curepipe. « C’est  inacceptable qu’un suspect soit traité de cette façon », a-t-il déclaré, faisant ressortir qu’il se sent interpellé par cette affaire. Révélant en avoir discuté avec le Commissaire de Police, Pravind Jugnauth indique qu’il a par ailleurs insisté pour que l’enquête soit menée rapidement.

Pour rappel, David Gaiqui s’était retrouvé tout nu, les mains menottées et les pieds enchaînés à une chaise au poste de police de Curepipe le vendredi 26 janvier dans le cadre d’une enquête sur une série de cambriolages. Sa photo dans cet état, prise par son avocat d’alors, a fait le buzz sur les réseaux sociaux et le traitement que lui a accordé la police, décrié de tous bords. La charge de ‘larceny by night-breaking while masked’ contre Gaiqui a été rayée.