La branche mauricienne de la Standard Chartered Bank et Enterprise Mauritius organisent conjointement vendredi un atelier de promotion du commerce et de l’investissement en vue d’intéresser les entreprises indiennes à saisir les opportunités qu’offre la plateforme mauricienne afin de pénétrer le marché africain.
Organisé dans le cadre des « Standard Chartered Mauritius Gateway Series », l’atelier axé sur le thème « Accessing Africa for Indian Corporates through Mauritius » donnera l’opportunité à Cader Sayed-Hossen, ministre du Commerce et de l’Industrie, de s’adresser aux participants. Dans les milieux de la Standard Chartered Bank , on est d’avis que son patrimoine international bancaire et ses racines en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie placent le groupe dans une position idéale pour gérer les flux commerciaux et d’investissement sud-sud. Un communiqué émis par la branche locale de la Standard Chartered Bank indique qu’elle compte tirer profit de son héritage bancaire de plus de 150 ans au cours de cette campagne à Mumbai. « Nous avons l’expertise pour soutenir le gouvernement mauricien en étant ce vecteur stratégique entre les entreprises indiennes et les opportunités d’affaires africaines », déclare Sridhar Nagarajan, Chief Executive Officer (CEO) de Standard Chartered Mauritius, dans ce même communiqué.
Dev Chamroo, directeur général d’Enterprise Mauritius, fait ressortir que « Maurice est prête à prendre avantage du commerce croissant entre l’Afrique et l’Asie » et que la collaboration entre les secteurs public et privé, notamment avec la Standard Chartered Bank, joue un rôle déterminant dans ce processus. La direction de Standard Chartered Mauritius estime qu’avec une forte croissance économique attendue les prochaines années et que compte tenu de sa position géopolitique entre l’Asie et l’Afrique continentale, « Maurice est bien placée en tant que vecteur stratégique pour les investisseurs indiens qui cherchent des débouchés dans la région. Maurice, ajoute-t-elle, se positionne comme une passerelle en étant membre de plusieurs groupements économiques régionaux comme la SADC et le COMESA. La banque fait également ressortir que le pays est classé premier en Afrique dans l’étude « Doing Business » de la Banque mondiale et le Mo Ibrahim Index of African Governance 2010.
À travers la mise en place d’ateliers, la Standard Chartered Bank crée une plateforme interactive pour faciliter l’échange d’idées entre les compagnies privées indiennes et mauriciennes ainsi qu’entre les entreprises du secteur public. Les thèmes qui y seront traités porteront, entre autres, sur les solutions financières à travers des transactions bancaires et le marché financier, et les voies et moyens les plus efficaces pour que Maurice puisse prendre avantage de la croissance en l’Afrique.
La direction de Standard Chartered Mauritius annonce que plusieurs événements du genre seront organisés à l’avenir. Ils réuniront des experts mauriciens concernés par la transformation de Maurice en tant que plaque tournante pour le commerce et l’investissement dans la région.
Cotée en Bourse à Londres, Hong Kong et Mumbai, Standard Chartered PLC génère plus de 90 % de ses revenus et bénéfices en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient. Elle est l’une des plus importantes banques internationales en Inde avec des succursales dans 37 villes. Pendant deux années consécutives, Euromoney a attribué à la Standard Chartered Bank le prix de la meilleure banque en Afrique.