Plus de peur que de mal pour les résidents de l’immeuble Goliva Court, sis route St-Jean, à Quatre-Bornes, à une centaine de mètres de la boulangerie La Baguette Magique, hier soir.
En effet, aux alentours de 20h30, un début d’incendie devait se déclarer au septième niveau de ce bâtiment mixte de dix étages qui outre des résidences abrite également des locaux de divers bureaux. Très rapidement, les pompiers des régions de Port-Louis et de Coromandel sont venus prêter main-forte à ceux de Quatre-Bornes pour circonscrire le feu.
Un exercice d’évacuation des occupants de l’immeuble avait été pratiqué afin de mettre en sécurité ceux se trouvant sur les lieux au moment de ce début d’incendie, que les soldats du feu ont pu maîtriser aux alentours de 22h30. Aucun blessé n’est à déplorer dans cette incendie qui a surtout affecté la chambre à coucher où elle s’était déclarée. Les badauds présents immédiatement sur les lieux de l’incendie ont pu voir à la fenêtre de cette chambre, qui faisait face à la route principale de Quatre-Bornes, des flammes qui brûlaient les fenêtres et ses rideaux. Des morceaux de cette fenêtre ont d’ailleurs été retrouvés au bas  de l’immeuble.
À l’heure où nous mettions sous presse, les pompiers s’activaient encore à veiller à ce que  l’incendie ne reprenne et le responsable de cette unité de Quatre- Bornes devait déclarer au Mauricien que l’opération était un vrai succès du fait qu’il n’y avait aucune victime. La difficulté de cette opération dans cet immeuble consistait selon lui à porter les boyaux jusqu’au septième étage et de pénétrer dans la chambre à cause de l’épaisse fumée qui s’en dégageait.
Une enquête est en cours pour déterminer l’origine de l’incident. Dès hier soir, les policiers avaient commencé l’interrogatoire des voisins évacués et d’autres habitants de l’immeuble alors que la police scientifique avait entamé ses investigations pour déterminer l’origine du sinistre.
La circulation était toujours bloquée à 23 h sur l’artère principale de la ville des fleurs, hier soir.