L’île Maurice amorce le déconfinement à compter du 15 mai avec une reprise partielle des activités économiques, près de deux mois après l’instauration du confinement le 20 mars.

Lors de son allocution retransmise à la télévision nationale le 1er mai, le Premier ministre Pravind Jugnauth a énuméré divers secteurs concernés par cette reprise partielle.

Les employés qui reprendront le chemin du bureau devront préalablement obtenir un Work Access Permit délivré par les autorités. Y sont exemptés les travailleurs des secteurs essentiels.

Des dispositions ont été prises par les compagnies de transport en commun afin de respecter les mesures sanitaires prescrites et de garder une distanciation sociale entre les passagers. Ainsi, 337 bus scolaires viendront s’ajouter à la flotte des transports en commun.

Le Métro express reprendra, lui, ses activités à compter de ce vendredi 15 mai. Les employés de Larsen & Toubro et de Metro Express Ltd sont, à cet effet, déjà à pied d’oeuvre pour assurer le respect des conditions sanitaires.

S’agissant des taxis, un maximum de trois passagers est autorisé par véhicule. A savoir un à l’avant et deux à l’arrière.

Les écoliers devront, quant à eux, rester à la maison jusqu’au 1er août, a annoncé le Premier ministre. Les cours continueront à être dispensés à travers la télévision nationale et les radios, ou d’autres moyens technologiques.

Des dispositions ont également été prises au niveau de la National Transport Land Authority. Le premier étage du siège de cette autorité, sis à Cassis, sera fermé au public. Les examens de fitness des véhicules reprendront, pour leur part, à compter du 15 mai.

Banques et supermarchés fonctionneront toujours d’après un système d’ordre alphabétique, a soutenu le ministre du Tourisme, Joe Lesjongard, lors d’une intervention à la télévision nationale le 10 mai.

A savoir que des dispositions spéciales ont été prises dans les banques pour les personnes âgées et autrement capables.

Les cours de justice, elles, resteront fermées jusqu’à la fin du confinement. Sauf pour les demandes urgentes, telles qu’une remise en liberté conditionnelle, une annulation de mandat d’arrêt ou une demande de Protection Order pour violence domestique.

Les bureaux de poste, eux, seront accessibles au public par ordre alphabétique à compter de ce vendredi 15 mai. Les clients pourront y payer leurs factures.