O’Chee Pan avait été le premier de la cuvée 2015 à remporter trois victoires cette saison. Après Scorecard, lui aussi invaincu en autant de tentatives, Mr Leyend, également de l’entraînement Rameshwar Gujadhur, est le troisième nouveau à réussir ce petit exploit. Malgré sa récente démonstration, Marco van Rensburg ne veut pas aller trop vite en besogne en ce qu’il s’agit du proche avenir de l’alezan argentin. Cependant, il concède que ce cheval sera plus tard capable d’atteindre des niveaux insoupçonnés avec un peu de maturité.
Pour l’entourage de Rameshwar Gujadhur, la victoire de Mr Leyend ne constituait pas une surprise, samedi dernier, après sa facile victoire dans une valeur inférieure devant Fyrkat. Marco van Rensburg, qui était associé à son deuxième succès, était de ceux là et prévoyait même qu’il surclasserait ses adversaires du jour. «Depuis que je suis à Maurice, j’ai toujours fondé beaucoup d’espoir sur ce cheval. Samedi dernier, c’était impensable que Mr Leyend termine deuxième. Je m’attendais qu’il s’impose aussi facilement qu’il l’a fait. Il était beaucoup trop fort dans cette valeur», a déclaré le jockey sud-africain lorsque nous l’avons rencontré à l’écurie mardi matin.
De sa septième ligne, Mr Leyend se positionna facilement en cinquième position avec les départs lents de Racketeer Blues et Supersonic Sam. Son jockey lui fila les rênes dans le dernier virage et dès qu’il lui demanda un effort dans la ligne d’arrivée, Mr Leyend sortit un joli coup de reins pour déposer ses rivaux. Un nouveau succès qui place encore plus haut ce coursier dans l’estime de Marco van Rensburg. «C’est un coursier polyvalent. Il a remporté trois courses sur des parcours allant de 1400m à 1600m jusqu’ici. Personnellement, je trouve qu’il peut aller jusqu’à 1850m. Il a démontré qu’il est un bon cheval et qu’il est en constant progrès. Je ne veux pas mettre la charme devant les boeufs, mais sur sa forme du moment je pense qu’il aura droit à son lot de victoires cette saison. J’ai dit à mon entraîneur qu’avec l’âge, il gagnera en maturité et deviendra encore plus fort. Si cela se confirme l’année prochaine il pourrait avoir des vues sur le Maiden», nous a confié van Rensburg.
Le Sud-Africain s’attendait à une meilleure moisson samedi dernier avec Captain Magpie en dépit du fait que ce dernier restait sur deux contre-performances. Du reste, la champion 2014 des 3-ans s’était fait de nombreux partisans. Malheureusement pour lui, il partit trop vite et manqua de punch pour finir.
«Captain Magpie a été une petite déception pour moi. Il s’est montré trop entreprenant sur la partie initiale et cela a eu un effet négatif sur son rendement. Reste qu’il a été l’auteur d’une performance honorable. Au moins, il aura démontré qu’il valait plus que ses deux dernières sorties où il ne fut qu’un simple figurant. Il a aussi confirmé qu’il est plus efficace sans les oeillères. Le bon côté des choses, c’est qu’il a progressé et qu’il a confirmé qu’il possède des moyens. On espère qu’il pourra remporter une course avant la fin de la saison», dira notre interlocuteur désenchanté.
Si Brazo demeurait un gros outsider dans l’épreuve de clôture, l’espoir était permis avec Viento Magico, qui avait laissé entrevoir des qualités lors de ses deux premières tentatives sur notre turf, mais une fois de plus il courut en dessous des prévisions. «Viento Magico a été très décevant. C’est un cheval qui démontre beaucoup d’habileté à l’entraînement, mais il ne répète pas ses performances en course».
Avec une cinquième victoire au compteur, Marco van Rensburg est plutôt satisfait de son parcours et il s’attend à une meilleure moisson durant la seconde moitié du calendrier. «La compétition est très rude et les jockeys ici sont très motivés pour remporter des courses. J’ai toujours fait de mon mieux, mais on a été malchanceux en quelques occasions. Le travail continue à l’écurie et les choses commencent à se mettre en place. Souhaitons désormais avoir un peu plus de chance de notre côté».