Dans le cadre des festivités marquant les 150 ans de l’église Notre-Dame de la Visitation, à Vacoas, la Fabrique de la paroisse, le curé ainsi que les paroissiens de la région ont organisé quelques activités pour marquer l’événement. Une vierge taillée dans du bois de Madagascar a ainsi été importée pour l’occasion et a été dévoilée lors d’une messe le vendredi 26 septembre.
« 150 ans, ça se fête, il faut marquer l’événement », a déclaré Allan Driver. Le 25 septembre dernier, l’église Notre-Dame de la Visitation a fêté ses 150 ans et, depuis vendredi dernier, quelques événements ont été proposés par la paroisse pour marquer l’événement. Une messe a d’abord été dite par l’évêque de Maurice, Mgr Maurice Piat, et une sculpture de la Vierge de Jeannot Michel a été dévoilée.
Un spectacle sons et lumières, coordonné par Mario Vincent, regroupant 300 paroissiens, a été donné samedi et dimanche dans la cour de l’église et a accueilli une foule de gens surpris par le show proposé et les feux d’artifice. Une conférence sur la paroisse aura lieu fin octobre et sera animée par Yvan Martial, Gérard Sullivan, Noel Cangy et Allan Driver. La Fancy Fair annuelle de la paroisse aura lieu le 30 novembre de cette année et les paroissiens clôtureront l’anniversaire de la Visitation lors du dîner paroissial qui aura lieu en fin d’année.
Pour Allan Driver, président de la Fabrique de la paroisse, « une église riche en histoire mérite d’être mise en valeur ». Faisant l‘historique de l’église Notre-Dame de la visitation, il raconte qu’en 1864, à côté du lieu où se situe l’église actuelle, le Père Laval, accompagné des prêtres de la congrégation du St Esprit, avait fondé une première chapelle sur un terrain offert par George Lapierre afin de célébrer des mariages, des baptêmes et évangéliser les habitants de la région. Un an plus tard, le père McDonald avait fait l’acquisition d’un terrain où se situe l’église actuellement et ce fut le gouverneur de l’époque, sir Arthur Gordon, un protestant, qui y a posé la première pierre. Comme il n’était pas coutume qu’un protestant s’associe aux catholiques, cette histoire avait fait polémique.
L’église a toutefois parcouru un bout de chemin et la paroisse possède à ce jour deux chapelles se situant à Glen Park et à Henrietta, deux écoles primaires – la Jean Paul II RCA School et la Notre-Dame de la Visitation RCA School –, et également un centre d’éducation et de formation à la Résidence La Caverne. L’église a connu de durs moments lors des passages cycloniques et a dû être reconstruite en deux occasions avec l’aide de Cayron Madelaine, propriétaire d’une sucrerie à Solferino.
Le cardinal Jean Margeot a été vicaire de cette église pendant quatre ans après son ordination à Rome en 1952. Durant son séjour, il y a instauré le scoutisme, créé d’autres mouvements et aidé dans la mise sur pied d’une crèche. Après avoir été nommé évêque en 1969 et cardinal en 1988, il a pris sa retraite en 1993 et est venu s’installer à Vacoas. Après sa mort, il a été nommé citoyen d’honneur de Vacoas pour tout ce qu’il a pu apporter à sa ville et sa paroisse.
La paroisse de la Visitation a connu par la suite une série de vicaires, qui ont chacun laissé une forte empreinte sur la ville, notamment Henri Souchon, Robert Bathfield, Gerard Sullivan, Henri Tostée, Roger Cerveaux et Robert Jauffret, parmi tant d’autres. Le vicaire actuel, après le père Alain Romaine, est Jean-Bernard Fricot, fraîchement nommé depuis août 2013.