L’enquête se poursuit à la commission anticorruption sur le réseau de Ricardo Agathe. Un autre prêtre-nom présumé a été arrêté par les officiers de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) ce mercredi. Il s’agit de Chiana Ouvicha Permès, habitante de Trèfles.

Elle a été interpellée dans le cadre de l’achat d’une Audi coupé rouge inscrite sous son nom, et ce, sans même qu’elle ne soit détentrice d’un permis de conduire.

Les enquêteurs ont voulu lever le voile sur le paiement de ce véhicule et savoir si sa plaque d’immatriculation avait été changée. La suspecte a déclaré dans sa version ne pas connaître le couple Agathe.

Chiana Ouvicha Permès a été traduite au tribunal de Port-Louis mercredi où une accusation provisoire de blanchiment d’argent a été retenue contre elle. Elle a été libérée contre une caution de Rs 5 000 après avoir signé une reconnaissance de dettes de Rs 40 000.

D’autres interpellations sont à prévoir dans cette affaire afin de faire la lumière sur l’achat de différents véhicules pour le compte de Ricardo Agathe.

Trois autres prêtre-noms présumés ont été arrêtés le 2 août et ils ont tous dénoncé Ricardo Agathe. 

Pour rappel, lors de l’opération de saisie de biens de Ricardo Agathe, en détention policière depuis avril, les officiers de l’ICAC ont mis la main sur sept véhicules, dont une Mitsubishi Pajero, une Mercedes SLK 200, une Audi A3 décapotable, une BMW X6, une Mitsubishi L100, une Mazda RX-8 et une motocyclette de la marque Honda CBR 1000cc.

Un pensionnat à Baie-du-Tombeau, géré par Ricardo Agathe, a aussi été mis sous scellés. Une importante somme d’argent équivalente à plusieurs millions de roupies était dissimulée dans deux coffres, dont l’un contenant Rs 3 millions. La valeur des saisies se chiffre à environ Rs 30 millions.