Overshadow (casaque jaune, toque bleue) et Perfect Jay (casaque rouge, toque rouge) en action sur la grande piste ce matin

Deux enquêtes ont été ouvertes par les Racing Stewards pour cause d’interférence ce matin. Dans la première enquête, le cavalier Cédric Ségeon est passé à la trappe. Les Racing Stewards lui ont reproché de s’être rabattu trop rapidement au poteau des 1300m sur Baritone qui a gêné Dreamforest, qui a alors dû être repris à ce stade par son jockey Karl Zechner.

Cédric Ségeon a expliqué qu’il a essayé ne pas causer d’interférence, mais a concédé qu’il aurait pu attendre une foulée supplémentaire avant de se rabattre. Il a plaidé coupable à cette faute et a écopé d’une amende de Rs 20 000. Ses homologues Derreck David et Rehaze Hoolash ont eu plus de chance et s’en sont sortis avec une réprimande. L’enquête était initiée suite à une gêne qu’a subie Red Indy peu après le départ de l’épreuve de clôture. Après avoir visionné le film de la course et entendu les différents cavaliers, les RS ont estimé que le pensionnaire de Rameshwar Gujadhur s’était montré quelque peu lent au départ et bien que la monture de Derreck David, Charles My Boy, avait versé quelque peu sur lui, cette faute avait aussi été influencée par la trajectoire de Risky Rambo durant la partie initiale. Les Racing Stewards ont donné un sévère avertissement aux deux cavaliers, tout en leur expliquant qu’ils doivent prendre plus de précautions afin d’éviter toute interférence dans le futur.

La séance d’entraînement de ce matin a été marquée par plus d’une centaine de galops, dont quatre sur la grande piste, où quatre séances d’essais aux stalles ont été effectuées. De nouveaux chevaux aussi bien que d’anciens étaient en lice. Certains en étaient à leur première tentative, alors qu’il a été jugé que d’autres avaient à repasser ce test. Il faut souligner que le port des œillères pour la première fois nécessite un essai sur la grande piste. Les chevaux concernés par ce harnachement sont Overshadow, Perfect Jay, Prince Of Thieves, Space Agent et Superstitious. Dans le premier essai, Overshadow (Karl Zechner) a pris la mesure de Perfect Jay. Toa Nui, lui, a refusé de s’employer après le départ. Son entraîneur compte lui accorder un break au bord de la mer. Prince Of Thieves s’est aussi montré intraitable avec les œillères. Roby Boy n’a pu soutenir la comparaison.

Signalons que Borya a aussi participé à ce barrier trial, mais s’est contenté de se dégourdir les jambes. Un troisième élément de Chandradutt Daby, Henry Tudor, s’est facilement imposé quand il était associé à Tyrandeus et Hadarat. Enfin, le lot était plutôt moyen lors du dernier essai et les quatre engagés ont terminé le parcours assez péniblement. Ils sont Superstitious, Zud Wes, Paddington Luck et Space Agent.

Rameshwar Gujadhur opte pour Strydom

Après le refus du Prime Minister’s Office en ce qui concerne la demande de Manuel Martinez, alors que la GRA n’avait formulé aucune objection, l’entraîneur Rameshwar Gujadhur s’est tourné vers le multiple champion sud-africain Piere Strydom. Avec six titres de champion en Afrique du Sud, 5 000 victoires et 38 années d’expérience, on ne présente plus ce cavalier, qui demeure l’un des meilleurs que l’Afrique du Sud a produits. Il reste maintenant à savoir si la demande de l’entraîneur sera acceptée. À noter que Piere Strydom a déjà été en action au Champ de Mars. C’était à l’occasion de la journée internationale en 2001.

Sewdyal en contact avec Pedrosa

Amardeep Sewdyal multiplie les démarches en vue de trouver une cravache après le refus pour la venue d’Olivier Doleuze. C’est une affaire liée à une prise de cocaïne qui remonte à plus de 15 années qui aurait fait capoter la démarche de l’entraîneur. Ce dernier est actuellement en contact avec plusieurs jockeys tant en Afrique du Sud qu’en Australie. Mais aux dernières nouvelles, les négociations avec le Panaméen Eduardo Pedrosa seraient en bonne voie. Ce dernier, qui a régulièrement monté en Allemagne, a déjà été en action au Champ de Mars, et ce, lors du week-end international en 2014.