N.G. HOSSEN

Depuis qu’une portion de rue Edith Cavell, à Port-Louis, fut inversée de sens dans le but de faciliter l’accès des véhicules de rue Lord Kitchener au centre de Port-Louis, beaucoup d’automobilistes, en particulier les chauffeurs de taxi, crient à l’indignation vu que l’accès à la gare Victoria, rue la Chaussée, est devenu un véritable calvaire. Mais les autorités persistent à faire la sourde oreille malgré le fait que les véhicules puissent tourner à droite sur Célicourt Antelme et avoir accès aux rues Chaussée et Edith Cavell facilement. Donc, un changement inutile qui cause d’énormes inconvénients !

2e point : vu que rue John Kennedy est devenue une artère principale, il ne faut pas qu’il y ait des arrêts d’autobus sur ce tronçon car cela ralentit considérablement la fluidité du trafic, la voie gauche étant bloquée et, pire encore, certains chauffeurs d’autobus irresponsables n’hésitant pas à débarquer leurs passagers sur la voie du milieu !
3e point : à rue John Kennedy, si un chauffeur se trouve sur la voie gauche, il faut qu’il tourne obligatoirement à gauche vers l’autoroute d’après le panneau de signalisation et la flèche sur l’asphalte. Or, que voyons-nous au quotidien ? Des véhicules sur la voie gauche qui vont tout droit vers la Place d’Armes, et ce malgré la présence d’un policier à cet endroit précis aux heures de pointe, ce qui est révoltant et EN TOUTE IMPUNITÉ.
Un touriste a d’ailleurs récemment bien résumé cette situation : « Une indiscipline à outrance des usagers de la route et une mansuétude de la part des autorités à l’égard des contrevenants ! »

Question aux lecteurs : à Maurice, quelles sont les personnes les plus pénalisées et révoltées en leur for intérieur ?
Réponse : « The law-abiding citizens ! Ce qui est triste, c’est que beaucoup ont fini par adopter l’attitude “If you can’t beat them, join them” ! »