La sélection A de Maurice a vendu du rêve hier aux publics présents pour assister au AfrAsia International 7’S Tournament U18. Les Mauriciens ont réalisé un magnifique parcours en échouant malheureusement en finale face à la redoutable équipe sud-africaine d’Outeniqua. Il faut aussi dire que cette équipe possédait un diable nommé Niven Langdown. A lui seul il a ecoeuré tous nos compatriotes. C’est certainement un nom à retenir pour l’avenir et il serait pas étonnant de le voir confirmer à l’échelon supérieur.
Lors de la finale, dès la première action Niven Langdown s’est signalée par un de ses raids dont il a le secret mais les défenseurs mauriciens emmené par un William Hein des grands jours et qui s’est montré très en verve tout le du match a su contenir le virevoltant ailier. Du reste, Maurice montrait beaucoup plus d’envie et marquait le premier essai par l’entremise de Yannick Bax. A cet instant le public était vraiment déchaîné tous ont cru à l’exploit. Les joueurs défendaient ce score vaillamment, mais il était clair qu’il existait une différence de niveau.
Les Sud-Africains ont gardé la tête sur les épaules tout en jouant leur rugby habituel et ont fini par trouver la faille. A la pause tout restait encore possible dans le match mais au retour des vestiaires, l’équipe mauricienne allait craqué. Physiquement et mentalement, elle n’a pas réussi à tenir sous les coups de boutoire sud-africains. A l’arrivée le score est sévère 31 à 5 mais les locaux n’ont pas à rougir de leur performance. Julien Blazy directeur technique national avoue qu’il a vécu ce match en trois temps.  » En premier on prend l’avantage au score, puis les Sud-africains recollent au score et après on s’est écroulé. Cependant je suis fier de mes joueurs, cette équipe sud-africaine est parmi les trois meilleurs du pays de Nelson Mandela. Arriver à les tenir tête et déjà quelque chose d’exceptionnel. Dans l’ensemble, le tournoi est une réussite et à Maurice très peu de gens peuvent se vanter de réaliser de tel résultats. Le rugby est une discipline d’avenir et si on nous soutient comme il se doit, les résultats seront encore plus probant, » assure-t-il.
Le président de la Rugby Union Mauritius, Kevin Venkiah était lui aussi tout ému après la performance de ses protégés.  » Je suis fier de mes hommes. Ils ont tout donné. On aurait souhaité la victoire, mais il faut être réaliste. L’objectif a été atteint dans sa pleine mesure, » a-t-il conclu.