Développement de taille dans l’affaire des Rs 1,6 milliard de drogue saisie à Grand-Baie. Après un mois d’enquête, les proches d’Oomar Karrimbaccus, alias Tirania, ont été arrêtés hier, dimanche 25 novembre, suite à la découverte d’une grosse somme d’argent à leur domicile.

Équipés de pelles, les enquêteurs ont déterré un sac contenant Rs 550 100 en différentes coupures dans leur cour. L’épouse, le fils, la belle-mère et la belle-sœur d’Oomar Karrimbaccus ont été interpellés.

Pour rappel, ce trafiquant de drogue a été arrêté le mardi 30 octobre après avoir été intercepté en compagnie de ses acolytes, Fabrice Hemsley Jean-Pierre et Jean Michel Julbert Rosette, au large du Coin de Mire avec 110 kilos d’héroïne évalués à Rs 1,6 milliard par l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) et la National Coast Guard (NCG).

Ce n’est pas la première fois que cet habitant de Camp-de-Masque-Pavé fait face à la justice. En 2006, Oomar Karrimbaccus avait été écopé de six ans de prison après avoir été trouvé en possession de drogue et condamné pour distribution.

De plus, il a été entendu par la Commission d’enquête sur la drogue présidée par l’ex-juge Paul Lam Shang Leen l’année dernière.

Dans le passé, soit dans les années 80/90, les Karrimbaccus, habitant alors la rue La Paix, à Plaine-Verte, étaient connus comme la « famille Tirannia » et régnaient sur le trafic de drogue dans le pays.

La famille « Tirania » est attendue au tribunal de Flacq ce lundi pour leur inculpation provisoire. Selon les derniers recoupements, ceux arrêtés n’ont toujours pas donné de déclaration aux enquêteurs.