« Quand une personne reconnait qu’elle a tort, c’est ce qui est important », a confié Shakeel Mohamed à lemauricien.com cet après-midi, après qu’Anerood Jugnauth l’a présenté des excuses pour diffamation.

En effet, à la Master Court ce matin, le ministre mentor a présenté ses excuses au député du travailliste en marge du procès en réclamation intenté par Shakeel Mohamed pour diffamation, et ce, dans le cadre de l’affaire Gorah-Issac.

Le ministre mentor a, de plus, déclaré qu’il n’avait aucune intention de ternir la réputation de Shakeel Mohamed. Par la suite, le député travailliste a retiré sa plainte.

« Mon objectif ce n’était pas l’aspect financier, ce n’était pas une priorité. Mais il était nécessaire pour moi de rétablir la vérité afin que la justice prime », a-t-il déclaré.