Rajenrah Ramdhean, président de la SDTF

Le président de la Sanathan Dharma Temples Federation, Rajenrah Ramdhean, interrogé en marge de sa conférence de presse consacrée à la fête de Divali, s’est prononcé contre le recensement ethnique.

Il a, par la même occasion, annoncé que c’est le leader du PTr, Navin Ramgoolam, qui sera l’invité d’honneur à la célébration de la fête de Divali prévue à Isidore Rose, Flacq, samedi après-midi.

M. Ramdhean a expliqué que la fédération avait, dans un premier temps, proposé que Navin Ramgoolam soit l’invité d’honneur pour cette cérémonie annuelle. Toutefois, ce dernier avait recommandé à la fédération qu’il serait mieux d’inviter le Premier ministre comme Chief Guest. M. Ramdhean a expliqué qu’après avoir eu l’aval de son comité, il a sollicité, dans une lettre au PMO, un rendez-vous avec le Premier ministre pour en parler. N’ayant pas eu de réponse, une seconde lettre lui a été adressée pour l’inviter officiellement. Après plusieurs échanges téléphoniques avec le PMO, il avait été convenu que le Premier ministre serait présent et il importait alors d’établir un programme à la hauteur de l’événement, mais les personnes responsables au PMO n’ont pas donné de suite aux préparatifs nécessaires.

M. Ramdhean a expliqué avoir rencontré le Premier ministre lors d’une cérémonie à Moka et a eu l’occasion d’évoquer cette invitation, indiquant que la fédération était dans l’attente d’une réponse définitive. Le chef du gouvernement avait accueilli favorablement l’invitation, mais finalement il devait annoncer que « due to heavy schedule », il ne pourrait pas assister à l’invitation. « Je comprends parfaitement que le Premier ministre soit très occupé. Moi-même, il m’arrive, malgré ma modeste fonction de président, d’être très occupé », a-t-il dit. Il a expliqué que cela ne l’empêcherait pas d’avoir des relations cordiales avec Pravind Jugnauth qui est le Premier ministre de tout le monde. « Il y a un seul Premier ministre dans ce pays », a-t-il dit.
Toutefois, a-t-il précisé, la célébration de Divali aura lieu. Une cérémonie est prévue dans l’après-midi du 3 novembre à Isidore Rose, Flacq, avec l’ancien Premier ministre et leader du PTr comme Chief Guest. Rajenrah Ramdhean a expliqué que les discussions avec le MGI pour accueillir la cérémonie n’avaient pas abouti. D’où le choix du Trilokinath Mandir d’Isidor Rose, un temple comme tous les autres temples de la fédération. La célébration de samedi sera marquée par des spectacles culturels avant que l’ancien Premier ministre et lui-même ne transmettent leurs messages.

Interrogé concernant le recensement ethnique, Rajenrah Ramdhean a affirmé qu’il y est opposé. « Cela était nécessaire à l’époque, mais 50 ans après l’accession de Maurice à l’indépendance je ne vois pas les raisons pour un tel recensement qui risque de diviser le pays. Aujourd’hui, nous sommes tous Mauriciens et sur notre passeport, notre nationalité mauricienne est clairement indiquée. Aucune précision n’est donnée concernant notre groupe ethnique. Même l’Église catholique affirme que nous sommes tous des Mauriciens. Je ne vois donc pas la nécessité d’un recensement sur une base ethnique », a-t-il déclaré.

Concernant la déclaration du président de la Hindu House, Rajenrah Ramdhean n’a rien à dire à ce sujet. « Nous sommes dans un pays libre, Ramdhun est une personne libre. Il a dit ce qu’il a dit et le pays jugera », a-t-il lancé.