Danseur de breakdance, Sandro Plaino est aujourd’hui professeur de danse. De mère mauricienne et vivant en Italie, il collabore avec plusieurs associations de sport amateur. Ses compétences l’ont conduit à travailler activement avec un groupe de percussionnistes de rue, le Street Drum Beat, en Italie, en compagnie du musicien et professeur Stefano Andreutti.
Avec sa coiffure punk, vêtu d’un t-shirt et d’un bermuda militaire, Sandro Plaino ou Stee-b-boy (le nom de scène qu’il s’est donné) arbore un style qui lui est propre. Lorsque nous l’avons rencontré, il se préparait à savourer les dernières heures qu’il allait passer à Maurice avant de regagner sa terre natale, l’Italie. Ce qu’il souhaitait le plus avant de partir : manger une bonne paire de dholl puri en compagnie de sa compagne, Alessandra.
Résidant à Udine, dans le nord de l’Italie, Sandro Plaino est né de mère mauricienne et de père italien. C’était sa quatrième visite dans l’île pour mieux connaître le pays de sa mère. Une île qu’il prend toujours plaisir à visiter et qu’il a du mal à quitter à la fin des vacances. Même s’il vit en Italie, il se sent Mauricien quand il est chez nous et aime profiter de la mer et du soleil. Comme sa compagne, il apprécie la chaleur des rencontres. C’est en toute simplicité qu’il s’adresse à tout le monde, en essayant de parler correctement en français, malgré son accent italien.