Beware of your speed limit
On raconte qu’il est un homme de parole ? Mon oeil ! Comme à son habitude, l’homme a joué à cache-cache dans ce sprint. Dans un premier temps, le nouveau a pris l’ascenseur alors que le vétéran n’avait plus la cote d’amour. Mais, changement de décors, samedi, peu avant le départ. Le nouveau était délaissé alors que l’ancien se voyait plébisciter. Et bien sûr, tout le monde est parti …à gauche avec les conséquences qu’on connaît. Un travail de Pro ! Ni vu, ni connu ! Même pas par le Shérif qui a perdu ses étoiles. Pourtant, ils étaient nombreux ceux qui pouvaient être interpellés dont le local boy qui, comme notre chère Marie-Josée, ne sait plus parler le créole après seulement quatre ans au pays de Mandela. Vous savez pourquoi il s’en est sorti ? Tout simplement parce qu’il a respecté la limite de vitesse.