La journée mondiale de la santé mentale sera célébrée aujourd’hui avec pour thème « La santé mentale et les personnes âgées ». Dans ce contexte, le ministère de la Santé a élaboré un calendrier d’activités destinées à sensibiliser la population aux problèmes de santé mentale et à attirer l’attention sur les différents soins de santé primaires prodigués aux personnes atteintes de troubles mentaux.
Selon la définition de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la santé mentale est un état de bien-être physique, mental et social et qui ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. Une journée mondiale dédiée à la santé mentale est observée depuis 1982. Pour marquer le coup, un programme culturel sera exécuté par le personnel et des patients du Brown Séquard Mental Health Care Centre (BSMHCC). Une exposition sur les activités créatives réalisées par des patients de l’Occupational Therapy Unit est aussi prévue. Le personnel médical et paramédical des hôpitaux régionaux sera aussi sensibilisé à divers aspects de la santé mentale. Le ministère de la Santé tiendra des séances d’éducation continue en médecine et soins médicaux dans tous les hôpitaux régionaux sur la question du vieillissement sain.
Le thème de la campagne de sensibilisation a été choisi dans un but spécifique : attirer l’attention sur le fait que la population mondiale vieillit rapidement. Selon l’OMS, entre 2000 et 2050, la proportion de personnes âgées dans le monde pourrait doubler, passant d’environ 11% à 22%. Cela représente une augmentation de 605 millions à deux milliards de personnes âgées de plus de 60 ans. Les personnes âgées font face à des défis particuliers au niveau de la santé physique et mentale, lesquels défis demandent à être reconnus. Plus de 20% des adultes âgés de 60 ans et plus souffrent d’un trouble mental ou neurologique et 6,6 % des personnes handicapées âgées de plus de 60 ans sont sujettes à des troubles neurologiques et mentaux. Les troubles neuropsychiatriques les plus répandus dans ce groupe d’âge sont la démence et la dépression. Les troubles d’anxiété affectent 3,8% de la population âgée, les problèmes liés à la toxicomanie touchent près de 1% et environ un quart des décès sont dus à l’automutilation chez les personnes âgées de 60 ans ou plus. Selon les spécialistes, les problèmes d’abus de substances chez les personnes âgées sont souvent négligés ou mal diagnostiqués.
À Maurice, les données compilées par le ministère indiquent qu’en 2011, 121 523 personnes avaient reçu des soins au BSMHCC et aux départements de psychiatrie dans les hôpitaux régionaux, parmi lesquelles 6 427 nouveaux cas ont été recensés. En 2011, 1 847 patients présentant des troubles liés à l’alcoolisme ont été admis au BSMHCC. Les autres patients admis souffraient de schizophrénie (1 273), de dépression (228), d’épilepsie (80) et de toxicomanie (65), entre autres. Environ 600 infirmiers, médecins, psychiatres, psychologues, travailleurs sociaux et membres du personnel paramédical sont affectés au BSMHCC pour encadrer ceux souffrant de troubles mentaux, neurologiques et comportementaux. Ce nouveau centre hospitalier est doté de 725 lits, dont 240 dans le nouvel hôpital et 485 dans l’ancien bâtiment.
Cette campagne vise également à encourager les gouvernements et la société civile à travers le monde à reconnaître la dépression comme étant une maladie répandue qui affecte les individus, leurs familles et qui peut être traitée.