Photo illustration

L’association Prévention routière avant tout (PRAT) a organisé un atelier de travail au centre Monique Rayeroux, il y a deux semaines, en collaboration avec le club Fleur de Lotus qui regroupe une quarantaine de senior citizens. Et ce dans le cadre de la semaine mondiale de la sécurité routière, instituée par les Nations unies depuis 2007.

Les participants ont eu l’occasion d’interagir avec Petiot Nahaboo et le Dr Bassodev Goolaub autour du thème de “Leadership for road safety”, thème choisi cette année pour cet événement biennal. Par ailleurs, pour 2019 “l’organisation internationale privilégie l’identification des risques, l’adoption de bonnes pratiques et la mise en place des politiques qui favorisent la protection de la vie sur la route. Aussi, elle invite les usagers de la route à être des leaders et à parler ouvertement de la sécurité routière”, indique PRAT.

Les membres du Club fleurs de lotus ont aussi partagé leur témoignages sur “l’impatience des conducteurs et les agressions contre les personnes âgées. Deux dames ont témoigné des vols avec violence dont elles ont été victimes”.

Par ailleurs, PRAT est aussi intervenue à l’assemblée du matin du collège St Mary’s à Rose Hill pour sensibiliser les jeunes, car “en 2018, plus de 41 % des victimes appartenaient à la tranche d’âge des 15-29 ans”. Alain Jeannot, le président de PRAT a pour sa part conçu une vidéo sur l’évènement et ses objectifs. Il a également souligné la baisse de 23 % du nombre de victimes depuis le début de l’année comparativement à l’année précédente.