Le récidiviste Laval Sambacaille, qui purge déjà une peine de 16 ans de prison pour le braquage de Rs 51,8 millions à la MCB, commis le 11 février 2005, lors duquel Gérald Lagesse, cadre de cet établissement bancaire a trouvé la mort, a écopé mardi d’une nouvelle peine. Cette fois la Cour intermédiaire lui a infligé cinq ans de prison.
Sambacaille et son complice, un dénommé Rishi Koonoo, avaient été poursuivis pour avoir ourdi un complot. Ils ont été traduits devant la magistrate Niroshnee Ramsoondar.
Les deux hommes ont mis au point une stratégie pour emporter un coffre-fort et une voiture. Ils ont profité de la campagne anti-moustiques menée par les autorités en juillet 2009, pour éliminer la prolifération de la dengue pour se faire passer pour des employés du ministère de la Santé chargés d’effectuer la fumigation et se sont présentés à un bungalow à Trou-aux-Biches.
C’est une bonne qui les a accueillis. À un certain moment Sambacaille a prétendu être victime d’un malaise et demanda à la bonne un peu d’eau. Comme elle a tourné le dos pour se rendre à la cuisine, ils l’ont agressée. Ils ont ensuite repéré un coffre-fort, qu’ils ont pris avec eux, avant de disparaître dans la voiture qui se trouvait dans la cour. Le véhicule a été retrouvé quelques jours plus tard.
Ayant pris note du casier chargé de Sambacaille, la magistrate lui a infligé une peine de cinq ans de prison. Son complice n’a eu, lui, que neuf mois d’emprisonnement.