CFA Society Mauritius, la branche locale du CFA Institute, réseau mondial regroupant plus de 120 000 professionnels de l’investissement de quelque 150 pays, a accueilli sept nouveaux adhérents. La cérémonie de remise de la CFA Charter à ces professionnels locaux de l’investissement a eu lieu hier soir à l’hôtel Intercontinental, Balaclava, en présence du président et CEO du CFA Institute, Paul Smith.
Sept nouveaux adhérents viennent de faire leur entrée à CFA Society Mauritius, la branche locale du CFA Institute. Ils ont reçu leur CFA Charter lors d’une cérémonie organisée hier soir à l’hôtel Intercontinental, à Balaclava, où était présent le président et CEO du CFA Institute, Paul Smith. Les nouveaux membres sont Surya Buldawoo, Parveena Edwards, Adil Aboobakar, Niteen Heerasing, Christophe de Chasteigner du Mée, Komal Anand Ramsohoy et Avnish Rogbeer. Ces derniers sont dorénavant reconnus comme des analystes financiers agréés, et ce après une formation poussée qui aura duré au moins quatre ans, marquée par trois examens considérés comme étant les plus rigoureux au sein de la profession. Les études menant à l’obtention d’une CFA Charter sont très étendues et portent, entre autres, sur l’éthique et l’adoption des normes professionnelles, l’analyse et la préparation des rapports financiers, l’économie, l’évaluation des méthodes quantitatives, les divers produits financiers (actions, produits dérivés, obligations…) ainsi que la gestion de portefeuilles d’investissement et de fortunes.  
S’adressant aux nouveaux adhérents, le président de la CFA Society Mauritius, Nousher Sait, tout en saluant les efforts que ceux-ci ont déployés pendant leur période d’étude, a soutenu que l’obtention d’une CFA Charter « n’est pas et ne doit pas être la destination finale ». « C’est maintenant, a-t-il ajouté, que tout commence pour le professionnel de l’investissement, car il s’agit de s’assurer que la finance soit au service de la communauté, du bien commun. »  
Nousher Sait a souhaité que les sept nouveaux membres épousent les valeurs éthiques définies dans la CFA Charter. On rappelle, à cet effet, que la CCFA Society Mauritius fait partie du réseau global du CFA Institute, l’instance fixant les normes d’excellence professionnelle. Le CFA Institute, ajoute-t-on, prône un comportement éthique dans le marché et oeuvre pour la création d’un environnement, où les intérêts des investisseurs sont considérés comme prioritaires, où le marché fonctionne comme il se doit et contribue à la croissance économique.
Par ailleurs, le président de la CFA Society Mauritius a annoncé que l’organisation locale réagira positivement à la requête de la Financial Services Commission, l’autorité régulatrice du secteur des services financiers non bancaires, pour la soumission des « guidance notes » suite à la publication de l’ébauche d’un code de conduite pour l’ensemble des opérateurs de ce secteur. La branche locale étudie également la possibilité d’intégrer le CFA Institute Global Passport Program pour développer des échanges avec des organisations régionales semblables.