Malvoyant depuis sa naissance, Sylvain peine à trouver un emploi stable. Une situation qui le désole car il affirme pouvoir travailler. Électricien automobile de formation, il ambitionne de poursuivre des études dans le domaine et rêve d’avoir sa propre entreprise.
“J’ai 27 ans. Je suis malvoyant. Je ne considère pas mon état comme un handicap. J’estime que je suis une personne normale et qui peut exercer un métier. Mais j’éprouve beaucoup de difficultés à trouver un emploi. Toutes les démarches que j’ai effectuées pour un travail stable ont échoué. Je n’obtiens que des petits boulots à gauche et à droite, qui ne m’apportent pas grand-chose.