L’année 2011 se termine pour les pongistes. L’heure est donc au bilan et au pointage. Et pour bien marquer cela, l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT) a publié son classement bi-annuel. Un classement qui fait la part belle aux deux pongistes les plus réguliers sur la saison, Allan Arnachellum et Widaad Gukhool.
Les deux ont été brillants cette année. Un titre de championne pour Gukhool, alors que Arnachellum a terminé demi-finaliste des championnats nationaux. Mais le classement a été établi d’après le pointage accumulé pendant les différents tournois de l’année.
Au cumul, Allan Arnachellum se retrouve avec 999 points, alors que Warren Li Kam Wa, se retrouve en deuxième position avec 812 points. C’est Denis Cheong qui occupe le troisième rang, avec 513 points. « Ce classement reflète la performance et la régularité des pongistes », explique l’entraîneur national Rajessen Desscann.
D’ailleurs, on comprend l’écart qui sépare Arnachellum de Li Kam Wa — plus de 100 points de différence — au vu de la présence des deux pongistes. En effet, après les JIOI, Li Kam Wa a préparé ses examens de la SC. De plus, il a fait parvenir une lettre à l’AMTT signifiant qu’il avait besoin de repos et n’a pas participé aux deux derniers tournois. Ceci explique donc cela.
Par contre, la bonne surprise du classement masculin, c’est bien le jeune Wassim Gukhool. 14 ans à peine, et déjà une des plus solides raquettes sur le plan national. Il faut dire qu’il a bien grandi depuis sa première victoire. D’ailleurs, il a pris du galon, avec une première sélection pour le Tournoi international de La Cressonnière (finale U18 remportée).
« Il a montré qu’il avait beaucoup progressé. D’ailleurs, sa quatrième place prouve qu’il a pris du coffre. Maintenant, il lui faudra confirmer toutes ces excellentes dispositions », rappelle Rajessen Desscann.
Chez les filles, c’est sans surprise que Widaad Gukhool caracole en tête. 757 points, et il n’y a personne qui semble capable de la détrôner. Déborah Wong, deuxième avec 587 points, n’a pu que constater les dégâts. Sur la troisième marche du podium, on retrouve Sheetul Goodhur, avec 533 points.
Le classement féminin comporte aussi son lot de surprises. Isabelle Chowree, quatrième avec 445 points, a également réussi une bonne saison. Par contre, Jaisina Newaj, qualifiée pour les Mondiaux cadets, se retrouve au sixième rang (361 points).
« Le classement féminin n’a pas souffert d’aucune contestation. Maintenant, on espère que les filles seront plus motivées. D’ailleurs, 2012 sera une grosse année pour elles », confie l’entraîneur national.
Et pour le classement 2012, que les pongistes se rassurent. Ils n’auront pas à tout recommencer à zéro : 20% de leur total de points sera reconduit pour le premier classement 2012, prévu en juin. « C’est une motivation pour eux. Qui sait ? Le classement pourrait changer avec les 20% de points reconduits. D’ici là, on verra bien », conclut Rajessen Desscann.